Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

[Newsletter] La nouvelle Constitution kirghize massivement adoptée Novastan | [Newsletter] La nouvelle Constitution kirghize massivement adoptée
Election Référendum Kirghizstan Constitution

[Newsletter] La nouvelle Constitution kirghize massivement adoptée

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 12 avril 2021, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Les Kirghiz ont une nouvelle Constitution. Les résultats préliminaires du référendum du 11 avril montrent que près de 80 % des votants ont approuvé le texte, qui va renforcer considérablement les pouvoirs présidentiels. 

Les produits ouzbeks plus compétitifs en Europe. Le 9 avril, l’Union européenne a officiellement ajouté l’Ouzbékistan sur la liste des pays bénéficiant du SPG+. 6 200 produits ouzbeks vont pouvoir accéder au marché européen sans droits de douane.

Airbus arrive dans le ciel kirghiz. Air Manas a annoncé qu’elle se dotait de deux avions Airbus neufs, une première.  La compagnie aérienne kirghize vise à terme des vols pour l’Union européenne.

Le décryptage de Novastan

L’Iran a-t-il les moyens de ses ambitions en Asie centrale ?

Le ministre des Affaires étrangères iranien s’est rendu en visite officielle dans quatre des cinq pays d’Asie centrale entre le 6 et le 9 avril. Pour chaque déplacement, Mohammad Javad Zarif a proposé de renforcer la coopération économique, parlant notamment de l’accès aux ports iraniens pour l’Ouzbékistan ou encore le développement de la ligne de chemin de fer reliant la Chine à l’Ouzbékistan en passant par le Kirghizstan. 

Reçu en haut lieu, Mohammad Javad Zarif a porté une parole iranienne après la visite de son homologue turc quelques jours auparavant. L’Iran, traditionnellement plus proche du Tadjikistan, peut-il améliorer ses relations avec l’ensemble de la région ? Tentative de décryptage d’une opération séduction.

………………………………………………

Ces trois paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos abonné-e-s, envoyé tous les mercredis matins directement dans leur boîte mail.

Pour le recevoir, vous pouvez nous soutenir à partir de 6 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Déjà abonné-e ? Cet article sera entièrement accessible mercredi 14 avril.

Une question, une demande ? Notre email : redaction[at]novastan.org. 

Nos décryptages précédents :

Le français a-t-il encore un avenir en Asie centrale ? (en accès libre)

L’Asie centrale inéluctablement poussée vers l’axe Pékin-Moscou ?

Sadyr Japarov sur la scène internationale : rien de nouveau à l’horizon ?

Notre photo de la semaine

Kirghizstan frères soeurs cheval Issyk-Koul
Dans les régions rurales du Kirghizstan, on apprend à monter à cheval dès le plus jeune âge – comme ici, deux frères et sœurs près du lac Issyk-Koul.

Dans les régions rurales du Kirghizstan, on apprend à monter à cheval dès le plus jeune âge – comme ici, deux frères et sœurs près du lac Issyk-Koul. Plus d’infos par ici.

Novastan est le seul média européen spécialisé sur l’Asie centrale en français depuis 2011, en allemand (2013) et en anglais (2021). Nous sommes entièrement indépendants et associatifs. Pour accompagner notre professionnalisation, vous pouvez vous abonner à partir de 6 euros par mois ou 55 euros par an, ou faire un don défiscalisé à 66%. Merci pour votre soutien ! 

Pour toute question, répondez à ce mail 🙂

…dans le reste de l’actu

Un élève officier français a étudié en Ouzbékistan. Cette initiative, une première dans les relations entre Paris et Tachkent, témoigne du resserrement des liens entre les deux pays dans le domaine militaire.

Comment les produits d’Asie centrale conquièrent l’Afghanistan. De nombreux Afghans disent préférer les produits de ces pays parce qu’ils sont de qualité supérieure à leurs homologues iraniens et pakistanais. Cependant, la politique joue également un rôle.

Le Sénat français discute de nouvelles perspectives de coopération avec le Turkménistan. Le 3 mars dernier, des discussions ont été menées entre l’ambassadeur du Turkménistan en France et le président du groupe d’amitié France-Asie centrale au Sénat.

Le président tadjik propose la création d’un conseil de travail tadjiko-afghan. Emomalii Rahmon s’est entretenu avec son homologue afghan Ashraf Ghani, en visite au Tadjikistan. L’attention s’est également portée sur les représentants indiens et pakistanais, en visite dans la capitale tadjike pour une réunion du processus d’Istanbul.

Le meurtre d’une jeune femme enlevée suscite la colère au Kirghizstan. Aizada Kanatbekova a été retrouvée étranglée après avoir été enlevée, suivant une tradition kirghize d’enlèvement de la mariée interdite mais encore pratiquée. Sa mort a suscité une colère générale, un rassemblement et des appels à la démission des responsables de la police.

Garde-forestier, métier de tous les dangers au Kazakhstan. Au Kazakhstan, les braconniers commencent à tirer directement sur les gardes-forestiers. Les employés demeurent sans défense face à ces criminels armés, et pas un seul candidat ne se présente pour devenir inspecteur. 

Le programme de vaccination de masse a débuté en Ouzbékistan. Le programme de vaccination Covid-19 de l’Ouzbékistan a débuté à Tachkent, Noukous et dans les 12 régions du pays. Dans la première phase, les vaccins sont gratuits et sont destinés en priorité aux groupes cliniquement vulnérables et aux professionnels de santé.

Le culte de la virginité en Ouzbékistan. Le rôle de l’hymen dans la vie d’une femme avant son mariage et le contrôle de sa virginité après la nuit de noce sont des questions à la fois très délicates et essentielles pour les femmes en Ouzbékistan. Plongée dans l’influence des traditions dans la vie des femmes.

Un blogueur pro-LGBTQ victime d’une violente attaque à Tachkent. La communauté LGBTQ en Ouzbékistan est confrontée à une répression accrue après l’attaque d’un blogueur indépendant devant son domicile à Tachkent, la capitale.

L’influence des peintres allemands dans l’art au Kazakhstan. Les peintres russo-allemands du XXème siècle restent encore peu connus du grand public de nos jours. Ils ont pourtant amené avec eux une diversité indéniable au sein de l’art kazakh qui se voit encore aujourd’hui.

« Créer un son pour Bichkek » : l’album Dien’ Zavisimosti du duo Vtoroï Ka. Le duo de rappeurs Vtoroï Ka est certes un outsider de la scène musicale kirghize, mais cela n’empêche pas sa musique originale d’immerger directement les auditeurs dans l’ambiance de la capitale du pays. 

Les décharges sauvages au Kazakhstan posent question. Au Kazakhstan, la fermeture des frontières a forcé un grand nombre d’habitants à se tourner vers des lieux de vacances plus locaux. Dans ces espaces naturels peu habitués à cette fréquentation, le phénomène touristique a entraîné une très forte augmentation du nombre de décharges sauvages. 

Les riverains de Naryn, cette grande rivière kirghize, témoignent de son évolution. Dans le cadre du projet « Petites gens et grandes rivières », un groupe de journalistes et d’écologistes ont parcouru des dizaines de kilomètres le long du Naryn pour demander aux habitants en quoi le fleuve et le climat avaient changé et quelles en étaient les répercussions sur leur vie. 

L’humour face à la censure : de quoi peut-on rire en Ouzbékistan ?  Ce qui est permis aux humoristes en Ouzbékistan et ce qui ne l’est pas est devenu une question délicate. Des humoristes ont jugé plus prudent de présenter leurs excuses après avoir publié une vidéo dans laquelle ils se moquaient des agents de circulation.

“Forcés de fuir, les Kirghiz mouraient sous les balles des soldats de l’armée tsariste et des conditions climatiques extrêmes”. Au Kirghizstan, près du lac Issyk-Koul, une œuvre à la mémoire des victimes de la répression du soulèvement de 1916 contre la Russie tsariste a été installée. Les auteurs du projet racontent l’histoire de leur création.

…chez Novastan France

Vous voulez en savoir plus sur notre projet et comment nous voulons faire émerger l’Asie centrale ? Tout est expliqué par ici !

Envie de nous aider ? Novastan recherche des organisateur-trice-s d’évènements, des rédacteur-trice-s et des éditeur-trice-s. Tous les moyens de contribuer à notre projet sont expliqués par ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *