Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kirghizstan : Air Manas achète deux Airbus Novastan | Kirghizstan : Air Manas achète deux Airbus
Air Manas Kirghizstan Airbus

Kirghizstan : Air Manas achète deux Airbus

La compagnie aérienne kirghize a annoncé qu’elle se dotait de deux avions Airbus neufs, une première. Air Manas vise à terme des vols pour l’Union européenne.

C’est un achat d’envergure pour Air Manas. Comme l’a annoncé l’ambassadeur de France au Kirghizstan François Delahousse sur sa page Facebook, un projet de partenariat entre Air Manas et Airbus est en cours de finalisation. La compagnie aérienne privée kirghize a annoncé le 31 mars dernier dans un communiqué avoir reçu un Airbus A220-300 neuf, “le premier de ce type à être exploité au Kirghizstan”, décrit l’entreprise. Air Manas devrait recevoir un second A220-300 en 2021 et dit vouloir augmenter sa flotte jusqu’à cinq appareils d’ici à 2023.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Comme le précise l’entreprise, ces deux appareils seront loués par Air Manas par le biais de la compagnie de leasing russe GTLK. Le projet a été initié en novembre 2019, et a été financé par la Banque Eurasiatique de Développement, une institution financière internationale fondée en 2006 par la Russie et le Kazakhstan dans le but de promouvoir la croissance économique de ses membres. Elle en compte aujourd’hui six, dont le Kirghizstan qui l’a rejointe en 2011.

Renaître de ses cendres

Selon la revue hollandaise spécialisée sur l’aviation Scramble, ce projet permettrait une relance des activités d’Air Manas. Fondé en 2006, le transporteur kirghiz a vu l’arrivée de l’entreprise turque Pegasus en 2012, à hauteur de 49 % de son capital. Elle sera renommé Pegasus Asia avant de redevenir Air Manas en 2015, explique l’entreprise. Cependant, Pegasus liquidera ses parts cinq ans plus tard, en 2019, conduisant Air Manas à cesser ses activités, ou presque. Aujourd’hui, l’entreprise opère la liaison entre Bichkek et Och, respectivement la capitale kirghize et la deuxième plus grande ville du pays, avec des Boeing 737.

Lire aussi sur Novastan : Le Turkménistan achète deux avions cargo Airbus

Selon le journal sur l’aéronautique russe Aeroo.ru, jusqu’ici la compagnie aérienne n’avait jamais fait l’acquisition de nouveaux appareils. Ce partenariat avec Airbus devrait propulser les services d’Air Manas à de nouveaux standards de qualité, en accord avec les réglementations internationales. Plus écologiques, moins bruyants, ces avions peuvent embarquer jusqu’à 145 passagers.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Comme elle le précise dans son communiqué, Air Manas projette d’exploiter ses nouveaux appareils pour le transport de passagers vers les pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI) et de l’Asie de l’Est. L’entreprise dit également vouloir s’engager pour atteindre “les normes et réglementations internationales pour entrer sur le marché de l’Union européenne”. Actuellement, aucune compagnie aérienne kirghize n’a le droit de desservir l’Union européenne, par manque de surveillance de la sécurité par les autorités du pays.

De belles perspectives pour l’aéronautique française

La formation des pilotes, ainsi que du personnel de bord et au sol a déjà commencé dans les centres d’entraînement au vol de Lufthansa à Francfort et Zurich. Le transporteur a par ailleurs annoncé qu’une formation serait également pourvue par Airbus Canada.

Lire aussi sur Novastan : Le Covid-19, fossoyeur des relations économiques entre la France et l’Asie centrale ?

Si jusqu’à aujourd’hui le transport et l’aéronautique ne représentent qu’une très faible part des exportations France-Kighizstan, un tel partenariat laisse cependant imaginer une belle croissance du commerce entre les deux pays.

Annah Tiprez
Rédactrice pour Novastan

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *