Coronavirus Asie centrale Covid-19 Kazakhstan Kirghizstan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Santé Epidémie

[Newsletter] L’Asie centrale face à une nouvelle accélération du coronavirus

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 22 juin 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

L’épidémie de coronavirus connaît une nouvelle accélération dans les pays d’Asie centrale. Trois mois après les premiers cas et environ un mois après avoir relâché les contraintes sur leurs populations, les États d’Asie centrale font désormais face à une résurgence. La région a dépassé les 25 000 cas et se rapproche des 200 morts. Novastan fait le point, pays par pays.

Le Kirghizstan a un nouveau Premier ministre. Le 15 juin dernier, Mouhammedkaly Abylgaziev, à son poste depuis avril 2018, a démissionné après l’émergence d’une affaire de corruption autour de la vente de radiofréquences. Dès le lendemain, Koubatbek Boronov a été nommé à sa place. Portrait.

Suez signe un contrat de 142 millions d’euros avec la mairie de Tachkent. L’entreprise française va co-gérer et moderniser les réseaux d’eau et d’assainissement de la capitale ouzbèke. Un “contrat stratégique” pour Suez, a affirmé à Novastan Ana Giros, directrice générale adjointe du groupe.

Le décryptage de Novastan

Avec la baisse des envois de fonds depuis l’étranger, une crise économique majeure attend l’Asie centrale

Les envois de fonds des émigrés vers le pays d’origine est un indicateur a priori secondaire. Pourtant, dans le cas de l’Asie centrale et notamment du Kirghizstan et du Tadjikistan, ces envois représentent un tiers de la richesse nationale. Problème : avec le coronavirus, les montants ont diminué de 20 % à 60 %. De quoi créer une véritable crise économique dans ces pays et causer des troubles dans la région entière.

Malgré une réponse rapide des États face à cette situation, la crise risque d’être très puissante, annoncent plusieurs économistes et chercheurs à Novastan. Sans moyens de travailler à nouveau avant de longs mois, sans filet de sécurité socio-économique, les migrants de retour au pays pourraient être un déclencheur d’une large crise sociale. Décryptage

—————————-

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos soutiens, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org

Nos décryptages des semaines précédentes : 

Le Turkménistan maîtrise-t-il vraiment l’épidémie de coronavirus ?

Le Kazakhstan dénonce la corruption au Kirghizstan pour expliquer leur conflit commercial 

Uranium : la suspension du développement des nouveaux gisements au Kazakhstan, un risque pour la France ?

Notre photo de la semaine

Kazakhstan Nur-Sultan Expo 2017 Nur Alem

Le bâtiment « Nur Alem », qui a été construit pour l’Expo 2017 dans la capitale kazakhe Nur Sultan, est le plus grand bâtiment sphérique du monde. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Au Kirghizstan, le coronavirus révèle l’envers du développement touristique. La pandémie met à mal le secteur du tourisme et révèle la dépendance croissante des éleveurs vis-à-vis de cette nouvelle manne financière. Les catégories les plus précaires de la population sont les plus touchées.

Bientôt une liaison aérienne directe entre Paris et Douchanbé ? Un accord entre les directions des aviations civiles française et tadjik devrait être ratifié par le parlement tadjik. Toutefois, le projet pourrait se heurter à un contexte économique peu favorable, alors même qu’aucune compagnie aérienne ne semble en capacité d’ouvrir cette ligne.

Les 10 millions de dollars envoyés de la France à l’Ouzbékistan dans le cadre de l’affaire Goulnara Karimova paieront pour les affaires courantes, a précisé Tachkent. Cette somme provient de la vente d’un appartement parisien de la fille de l’ancien président ouzbek, accusée de corruption. 

Au Kazakhstan, le saïga accusé de menacer les cultures de blé. La petite antilope emblématique des steppes d’Asie centrale, menacée d’extinction, se retrouve confrontée à de nouvelles difficultés. 

Les forêts de genévriers au cœur d’un projet de recherche ambitieux au Tadjikistan. Alors que ces forêts sont plus que méconnues dans le pays, une initiative de l’University of Central Asia devrait permettre d’envisager un modèle de gestion et de protection plus efficace de ces milieux.

De nombreux villages inondés après la rupture d’un barrage au Turkménistan. Un barrage situé sur la rivière Mourghab, dans le sud-est du Turkménistan, s’est rompu, entraînant d’importantes inondations dans plusieurs villages, pour certains situés à des centaines de kilomètres. Les autorités sont restées silencieuses sur la catastrophe.

Le Kazakhstan rouvre ses frontières avec le Kirghizstan. Le Kazakhstan avait auparavant décidé de fermer la majorité de ses frontières afin de limiter la propagation du coronavirus. Cette décision survient sur fond de tensions économiques et politiques entre les deux pays précédemment exposées auprès de la Commission économique eurasiatique. 

Noursoultan Nazarbaïev atteint du coronavirus. Le premier président kazakh a été contrôlé positif au coronavirus le 18 juin dernier. Noursoultan Nazarbaïev occupe encore des fonctions politiques de premier plan au Kazakhstan, malgré sa démission officielle en mars 2019.

Cinq personnes poignardées dans un conflit entre Kazakhs et Ouïghours. Le 16 juin, dans la province kazakhe d’Almaty, des jeunes Kazakhs et Ouïghours se sont affrontés à coups de couteau après un incident survenu sur une route. Les autorités insistent sur l’absence de caractère ethnique dans les violences, alors même qu’un conflit entre Kazakhs et Dounganes a fait 10 morts en février dernier.

…chez Novastan France

Novastan lance son projet de refonte de son site Web. Au programme : un site plus rapide, plus clair, plus sécurisé. Pour y parvenir, nous avons besoin de votre soutien ! Les détails du projet se trouvent par ici.

Novastan officiellement reconnu comme média en France. Durant sa séance de mars 2020, la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) a reconnu Novastan France comme un service de presse en ligne, au titre de l’information politique et générale. Une nouvelle étape pour notre projet !

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs et des éditeurs. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *