Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Ce qu’il ne fallait pas manquer sur Novastan en 2020 Novastan | Ce qu’il ne fallait pas manquer sur Novastan en 2020
Novastan Média Journalisme Asie centrale Récap

Ce qu’il ne fallait pas manquer sur Novastan en 2020

Novastan a couvert cette année 2020 avec de nombreux articles originaux sur l’actualité en Asie centrale, dont les plus appréciés et lus ne sont pas uniquement liés à la pandémie de Covid-19. Assurez-vous de ne rien avoir manqué : voici nos meilleurs articles de 2020.

Alors que l’année 2020 s’achève, Novastan vous propose une rapide compilation de nos articles originaux les plus lus et les plus marquants.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

De la révolution kirghize aux problèmes liés à l’eau, en passant par nos décryptages et le cinéma centrasiatique, la couverture journalistique de Novastan de 2020 vous apportera autre chose que la pandémie de Covid-19.

La série Ciné Centrasiatique : pour vous faire voyager en Asie centrale

Du film soviétique Igla tourné à Almaty avec le légendaire Viktor Tsoï jusqu’au récent film kirghiz Centaure, Novastan vous a fait découvrir des perles du cinéma centrasiatique visionnables en ligne et avec sous-titres pour ne pas vous déconnecter de l’Asie centrale pendant ces périodes de confinement successives où beaucoup d’entre vous ont dû annuler leurs voyages dans la région. Vous pouvez les (re)découvrir grâce à notre série ciné centrasiatique.

Les problèmes liés à l’eau ont dominé nos publications sur l’environnement en Asie centrale

Au Kazakhstan, le niveau du lac Balkhach continue de baisser, faisant craindre une seconde tragédie similaire à celle de la mer d’Aral. En Ouzbékistan, la rupture du barrage de Sardoba a amené son cortège de morts et de destruction. Le niveau de la mer Caspienne, partagée entre le Turkménistan et le Kazakhstan, continue également d’inquiéter.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

En somme, l’eau reste un élément majeur des problèmes économiques et écologiques de la région, accélérés par le réchauffement climatique. Pour suivre nos actualités environnementales, notre rubrique Environnement est faite pour vous.

Des décryptages hebdomadaires pour mieux comprendre l’Asie centrale : certains ont fait du bruit

Novastan a publié 35 décryptages cette année que vous pouvez tous retrouver dans notre section dédiée. L’un de ceux qui nous semblent les plus importants, et également l’un parmi les plus lus, est celui concernant l’information au Turkménistan alors que l’ONG Reporters sans frontières affirmait que le mot « coronavirus » y avait été banni, ce qui était absolument faux. Alors que les fake news sont nombreuses autour du Turkménistan, Novastan a alors décidé de faire le tour de plusieurs chercheurs et experts de la sphère médiatique turkmène pour comprendre les mécanismes et les raisons de ces informations. La conclusion étant qu’il faut prendre toute information venant d’Achgabat avec des pincettes.

À la suite de ce décryptage et aux contacts de Novastan avec l’ONG, cette dernière a rectifié ses communiqués sur la question, prouvant une fois de plus que la vigilance doit être de mise sur le Turkménistan. Cela a aussi prouvé que nos décryptages, pensés pour nos abonné-e-s, peuvent avoir un impact. Pour les recevoir, vous pouvez vous abonner à Novastan et les recevoir directement sur votre boite mail.

Le Kirghizstan entre dans une énième révolution : une couverture unique des évènements sur Novastan

Notre couverture de la troisième révolution kirghize avec nos journalistes à Bichkek a été reprise par de nombreux médias francophones. Vous pouvez retrouver l’ensemble de notre couverture de cette révolution ici. De l’angle international au local, nos articles ont décrit différents aspects de cette révolution qui en a surpris plus d’un, alors que le pays fait face comme le reste du monde à la pandémie de Covid-19.

La rédaction

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *