Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Non, le Turkménistan n’a pas banni le mot “coronavirus” de ses médias
Reporters sans frontières RSF Turkménistan Coronavirus Fake News

Non, le Turkménistan n’a pas banni le mot “coronavirus” de ses médias

Selon un article de Reporters sans frontières, le Turkménistan aurait “banni le mot coronavirus”. Ce qui est une fake news.

Dans un article paru le 31 mars dernier, l’ONG Reporters sans frontières (RSF) dénonce que “les autorités ont banni le mot « coronavirus » du vocabulaire turkmène”. RSF ajoute qu' “au Turkménistan, les médias contrôlés par l’État n’ont plus le . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Share With:

Basés à Paris et Berlin, nous sommes la rédaction de Novastan.

redaction@novastan.org