Igla Viktor Tsoy Tsoï aiguille kazakhstan film cinéma asie centrale perestroika almaty sovietique mer d'aral

“Igla” : plongée dans le Kazakhstan sombre de la perestroïka avec le mythique Viktor Tsoï

CINÉ CENTRASIATIQUE. Le très rock-n-roll Igla, ou L’Aiguille en français, se veut une dénonciation du problème de la drogue en Asie centrale soviétique à la fin des années 1980. Mais c’est avant tout Viktor Tsoï, la légende du rock soviétique, qui y joue le premier rôle et irradie le film, le ponctuant de sa musique et de son esprit de révolte. Un des films majeurs de son époque.

« Ciné centrasiatique » est une série d’articles collaboratifs rédigés par différents membres des associations de Novastan pour partager leurs meilleurs moments cinématographiques sur l’Asie centrale. Chaque article de cette série décrit un film produit ou tourné en Asie centrale, disponible en ligne.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Igla (1988) est un film culte dans tout l’espace post-soviétique, davantage pour sa bande son et son acteur principal, qui en est l’auteur, le cultissime Viktor Tsoï, chanteur et leader du groupe Kino, que pour le film en lui-même. Ce long métrage, bien que pouvant paraître étrange à certains moments, est représentatif de l’activité artistique intense de la fin des années 1980 au sein de laquelle Viktor Tsoï et ses compères ont joué un rôle important. Il se déroule principalement à Almaty, alors capitale de la République socialiste soviétique (RSS) kazakhe, mais certaines scènes ont été tournées sur les bords de la mer d’Aral où les bateaux gisaient déjà sur le sable du désert laissé par la catastrophe écologique de son assèchement.

Le film tourne autour du problème de la dépendance à la drogue qui, à l’époque de la guerre soviétique en Afghanistan (1979-1989), fait des ravages dans toute l’URSS et principalement en Asie centrale, en première ligne de cette guerre et des lieux de production de l’opium en Afghanistan. Igla est un film qui témoigne des débats sociaux et politiques de l’époque. Il est non seulement un film culte soviétique, mais fait tout autant partie de l’histoire culturelle et artistique centrasiatique. À voir donc obligatoirement.

Disponible sur YouTube en russe avec des sous titres en anglais : 

Partagez vos films d’Asie centrale : Vous voulez réagir à cet article, ajouter quelque chose sur ce film (un lien avec ou sans sous-titres), ou partager avec Novastan et ses lecteurs un autre film centrasiatique ? Envoyez-nous votre critique du film (sur un format similaire à cet article) à info@novastan.org. Merci à toutes et à tous !

La rédaction

Corrigé par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *