Banque asiatique de développement BAD Asie centrale prévisions économiques Crise Coronavirus Covid-19

[Newsletter] La crise économique post-coronavirus s’annonce sévère en Asie centrale

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 13 avril 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Après le coronavirus, l’Asie centrale risque de connaître une période économique difficile. Telles sont les prévisions de la Banque asiatique de développement, qui voit deux groupes se former : d’un côté les pays qui devraient rebondir (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizstan) et ceux qui devraient stagner (Tadjikistan, Turkménistan).

Pour la première fois de son histoire, le championnat tadjik de football est diffusé en Europe. Bénéficiant de la suspension des compétitions européennes, la ligue tadjike est désormais diffusée en Europe. Au Tadjikistan, on ne compte officiellement aucun cas de coronavirus.

Le Kazakhstan diminue sa production d’uranium. Pays centrasiatique le plus fortement touché avec 927 cas et 10 décès, le Kazakhstan n’emploiera que le minimum de salariés sur ses sites. La France, qui dépend principalement du premier producteur mondial, n’a pas de souci à se faire pour le moment. Mais bientôt, oui. 

Le décryptage de Novastan

Pénurie et trafic de nourriture : la sécurité alimentaire menacée en Asie centrale ?

Le coronavirus pourrait-il faire revenir les pénuries alimentaires en Asie centrale ? C’est le parallèle sous-jacent qu’a fait le premier président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, qui a comparé la crise actuelle avec celle des années 1990 pour les pays post-soviétiques, où ce sujet était le problème majeur. Les Nations unies soulignent la menace d’une « crise alimentaire imminente » dans la région. Fermeture des frontières, arrêts de la production,  approche protectionniste des pays vis-à-vis de leurs stocks de nourriture… Tout ceci annonce un chacun pour soi mondial sous l’effet du coronavirus. Il commence déjà à impacter l’Asie centrale.

L’évolution de la pandémie dans la région ainsi que les politiques nationales qui seront mise en place dans les prochains mois seront décisifs pour créer ou prévenir une crise alimentaire, qui pourrait faire autant de dégâts que la pandémie prévient la FAO. L’Asie centrale semble être un bon exemple de cette crise successive naissante. Tentative de décryptage du début d’une crise alimentaire.

—————————-

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos soutiens, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org

Nos décryptages des semaines précédentes : 

Pourquoi le Turkménistan est-il la cible de tant de fake news ?  (en accès libre)

Dans la crise du coronavirus, l’Asie centrale regarde vers Beijing

L’Ouzbékistan met en place sa “taxe Google”

Notre photo de la semaine

Nurzhol Boulevard

Nurzhol Boulevard est la principale artère piétonne de la capitale du Kazakhstan. Plus d’infos par ici.

Novastan Asie centrale média Publicité Marketing Newsletter

Dans le reste de l’actu

Les enfants d’Asie centrale abandonnés en Russie de plus en plus nombreux. De plus en plus de femmes kirghizes, tadjikes ou ouzbèkes émigrent seules vers la Russie. Elles y donnent souvent naissance à des enfants, et, abandonnées par le père, sans ressources, elles abandonnent à leur tour leur bébé. Un sujet tabou.

Les cours en ligne annulés au Kazakhstan du fait d’un Internet défaillant. Le passage à l’enseignement à distance, mis en place du fait de la pandémie de coronavirus, ne s’est pas passé comme prévu.

L’Asie centrale derrière l’objectif de… Danil Usmanov. Dans notre nouvel épisode de notre série présentant les photographes centrasiatiques, découvrez Danil Usmanov, originaire du Kirghizstan et passionné d’actualité.

Que vend-on à la frontière tadjiko-afghane ? Chaque samedi, des Afghans viennent au marché de Khorog, situé à la frontière tadjiko-afghane pour s’y procurer des produits de première nécessité. Le média tadjik Asia-Plus s’est rendu à ce bazar et y a observé qui vend quoi.

Le rappeur kirghiz Begish a sorti un nouvel album. Le 2 février dernier sortait Kara Toru, premier album solo du rappeur, qui a commencé sa carrière il y a dix ans. Nous l’avons écouté et, spoiler : ça vaut le détour. 

Quand l’Asie centrale faisait face au choléra. Bien avant l’apparition du coronavirus, l’Asie centrale a été victime d’une multitude d’épidémies de choléra, principalement au XIXème siècle. Plongée dans ce passé pas si lointain grâce à la chercheuse Sophie Hohmann, qui vient de publier une étude sur le sujet.

Les bâtiments mal aimés d’Almaty. Un morceau du Kremlin, le Palais de la République reconstruit et la succursale McDonald’s à la place d’un cinéma d’époque… Tour d’horizon des bâtiments les plus impopulaires de la capitale économique du Kazakhstan.

Cette semaine, dans notre ciné centrasiatique, découvrez “l’étape décisive”, histoire d’amour turkmène durant la guerre civile russe du début du XXème siècle.

Pourquoi l’influence chinoise à la frontière kazakhe est en déclin. La ville frontière, partagée entre le Kazakhstan et la Chine, est au coeur des Nouvelles routes de la Soie. Mais la répression subie par les minorités ouïghoure et kazakhe au Xinjiang crée d’inexorables tensions à la frontière et entame les projets de coopération sino-kazakhs.

Le Tadjikistan veut décupler sa production de charbon, les écologistes montent au créneau. Au grand dam des écologistes, le Tadjikistan prévoit d’augmenter de manière significative sa production de charbon pour porter le volume annuel extrait à 15 millions de tonnes d’ici 2040.

…chez Novastan France

Novastan officiellement reconnu comme média en France. Durant sa séance de mars 2020, la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) a reconnu Novastan France comme un service de presse en ligne, au titre de l’information politique et générale. Une nouvelle étape pour notre projet !

Novastan choisit l’abonnement. D’ici à l’été 2020, nous avons comme objectif de mettre en place un abonnement ciblé qui permettra au projet de se professionnaliser. Tous les détails par ici.

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *