Djamilia Kirghizstan Tchinguiz Aïtmatov Cinéma Culture

Djamilia – la « plus belle histoire d’amour du monde », portée à l’écran

CINÉ CENTRASIATIQUE. Djamilia, écrit par Tchinguiz Aïtmatov, est sans doute l’œuvre la plus célèbre de la littérature d’Asie centrale. Le livre original ainsi que son adaptation au cinéma sont une fenêtre ouverte sur la culture kirghize.

« Ciné centrasiatique » est une série d’articles collaboratifs rédigés par différents membres des associations de Novastan pour partager leurs meilleurs moments cinématographiques sur l’Asie centrale. Chaque article de cette série décrit un film produit ou tourné en Asie centrale, disponible en ligne.

Djamilia est l’adaptation cinématographique la plus connue de la nouvelle éponyme de l’auteur kirghiz Tchinguiz Aïtmatov. Si l’histoire d’amour entre Djamilia et l’invalide de guerre Daniïar a désormais sa place dans la littérature mondiale, c’est aussi devenu un classique du cinéma d’Asie centrale.

Lire aussi sur Novastan : Djamilia, ou le roman kirghiz par excellence

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Le destin de Djamilia et de son auteur kirghiz ont été bouleversés par un écrivain français. En effet, Louis Aragon a jadis qualifié ce récit de « plus belle histoire d’amour du monde ». Il fit ainsi accéder l’écrivain Tchinguiz Aïtmatov à la notoriété du jour au lendemain. Djamilia est aujourd’hui une des œuvres centrasiatiques les plus connues.

Une histoire d’amour sur fond de guerre mondiale et de traditions

L’histoire se déroule au Kirghizstan pendant la Seconde Guerre mondiale. Seït a quinze ans. Il doit conduire tous les jours la récolte à la gare avec Djamilia car tous les hommes sont partis à la guerre. Djamilia est la femme de Sadyk, le frère ainé de Seït. Elle est arrivée dans la famille peu de temps auparavant, après son mariage. Elle a été mariée de force, selon la tradition kirghize du rapt de la fiancée.

Dans un premier temps, Seït et Djamilia se moquent de l’invalide de guerre Daniïar qui les accompagne durant leurs trajets vers la gare. Pourtant, Djamilia finit par découvrir la richesse du cœur de Daniïar et s’en éprend. Ensemble, ils vont fuir leur aoul, leur village kirghiz.

Confirmation du succès avec l’adaptation cinématographique

En 1969, Irina Poplavskaïa adapte cette histoire d’amour au cinéma en conservant le titre original du roman, Djamilia. Irina Poplavskaïa est également fidèle à l’auteur. La voix de Tchinguiz Aïtmatov sera celle du narrateur du film.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Le rôle principal de Djamilia est confié à Natalia Arinbassarova. Cette actrice a sans doute façonné plus que toute autre l’image que nous nous faisons aujourd’hui de l’héroïne. L’adaptation cinématographique remporte un vif succès. Une histoire d’amour superbement contée, dans un cadre de paysages grandioses, tout cela fait de la Djamilia d’Irina Poplavskaïa un film à ne pas manquer.

Le film en entier (mais uniquement en russe) : 

Partagez vos films d’Asie centrale : Vous voulez réagir à cet article, ajouter quelque chose sur ce film (un lien avec ou sans sous-titres), ou partager avec Novastan et ses lecteurs un autre film centrasiatique ? Envoyez-nous votre critique du film (sur un format similaire à cet article) à info@novastan.org. Merci à toutes et à tous !

La rédaction

Traduit de l’allemand par Bruno Cazauran

Edité par Magali Belpaire

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *