Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Human Rights Watch critique le rapprochement entre l'UE et l'Ouzbékistan Novastan | Human Rights Watch critique le rapprochement entre l’UE et l’Ouzbékistan
Union européenne UE Ouzbékistan Relations SPG+ Commerce Diplomatie HRW Human Rights Watch

Human Rights Watch critique le rapprochement entre l’UE et l’Ouzbékistan

Alors que les accords bilatéraux entre l’Union européenne et l’Ouzbékistan doivent être renouvelés et que les droits de douane doivent être réduits pour les produits ouzbeks, Human Rights Watch s’inquiète d’une situation toujours préoccupante en matière de droits de l'Homme.

Novastan reprend et traduit ici un article publié le 22 novembre 2020 par notre version allemande.

Avec l’arrivée de Chavkat Mirzioïev au pouvoir en décembre 2016 après la mort du dictateur de longue date Islam Karimov, l’Ouzbékistan s'est progressivement libéralisé et réformé. Le rapprochement avec l'Union Européenne (UE) constitue un pilier important de cette évolution. En parallèle, l'UE y voit également l'occasion de renforcer son influence en Asie centrale et cherche de plus en plus à dialoguer.

Mais le système politique autoritaire et répressif mis en place sous Islam Karimov complique la coopération. La situation ne se serait pas tant améliorée, estime Hugh Williamson, responsable du département pour l'Europe et l . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec