Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Manas : un bien commun entre Chine et Kirghizstan Novastan | Manas : un bien commun entre Chine et Kirghizstan
Manastchi Sayakbaï Manas Cholpon Ata

Manas : un bien commun entre Chine et Kirghizstan

L'épopée de Manas, tradition orale associée au Kirghizstan, est en réalité scindée entre les intérêts de deux puissantes idéologies d'État : la kirghize, mais aussi la Chine. Enquête.

Au sein de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, à moins de 100 kilomètres de la frontière avec le Kirghizstan, se trouve la ville d’Artux (Atushi) autour de laquelle se concentre l’essentiel de la communauté ethnique kirghize de Chine. Cette communauté, non médiatisée comme peut l’être l’ethnie ouïghoure, a pour particularité d’être la gardienne d’une tradition orale, celle de l’épopée de Manas.

L’épopée de Manas traite des exploits du héros Manas, le premier à avoir rassemblé et unifié les tribus kirghizes, vivant alors sous le joug impitoyable de nombreux ennemis. Avec ses compagnons, les 40 choro, il ira porter la guerre chez ses adversaires, allant même jusqu'à marcher sur Pékin. Sur le chemin du retour, il sera gravement blessé et succombera à ses blessures. Il laisse à son fils en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec