Porte Conteneurs Bateau Chine Nouvelles Routes De La Soie Asie Centrale

Les obstacles aux Nouvelles routes de la Soie

Le projet chinois de nouvelles routes de la Soie comporte un certain nombre de risques, à la fois pour la Chine et pour tous les pays voisins, particulièrement ceux d’Asie centrale. Les études scientifiques sur ces risques se sont multipliées au cours des dernières années.

Novastan traduit ici un article initialement publié par le média russe Fergananews.

Le projet international « La ceinture et la route » (Belt and Road Initiative) a été lancé par Pékin il y a bientôt six ans et porte déjà ses premiers fruits. Pour l’heure, les véritables accomplissements n’égalent pas les attentes, les espoirs et les peurs. Cela dit, la recherche ne reste pas immobile et les économistes ont pu décrire avec de nombreux détails les principaux risques du projet : la corruption, les dettes des entreprises publiques chinoises et leur incapacité à investir, les inégalités, le chômage et les dangers pour l’environnement. Petit tour d’horizon de ces obstacles.

Historiquement, les routes de la Soie sont un réseau de routes caravanières qui ont relié la Chine et l’ouest de l’Eurasie à l’aube de notre ère. L’apogée de ce commerce a eu lieu au Moyen-Âge, mais la découverte, il . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec