Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

La Chine considère le gaz comme la "pierre angulaire" de sa relation avec le Turkménistan Novastan | La Chine considère le gaz comme la “pierre angulaire” de sa relation avec le Turkménistan
Wang Li Chine turkménistan Gaz Coopération

La Chine considère le gaz comme la “pierre angulaire” de sa relation avec le Turkménistan

Le gouvernement chinois a affirmé vouloir étendre sa collaboration avec le Turkménistan sur le secteur de l'énergie entre autres dans les années à venir. Le Turkménistan et la Chine sont déjà en partenariat étroit dans le secteur du gaz naturel.

Le 10 mai dernier, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a annoncé vouloir intensifier ses relations avec le Turkménistan, notamment dans le secteur de l'énergie, relaie le média chinois CGTN. Le chef de la diplomatie chinoise a estimé que le Turkménistan est un "partenaire de coopération de long-terme" sur le gaz, dans une discussion avec son homologue turkmène Rachid Meredov. Cette annonce tombe à pic pour le pays le plus fermé d'Asie centrale qui dépend pour l'essentiel de ses revenus de ses exportations de gaz.

Cette volonté chinoise intervient alors que le Turkménistan a déjà fourni 240 milliards de mètres cubes de gaz à la Chine depuis 2009 et l'ouverture du gazoduc entre les deux pays, relaie le média chinois

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec