Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Un mort après des échanges de coup de feu à la frontière entre Tadjikistan et Kirghizstan Novastan | Un mort après des échanges de coup de feu à la frontière entre Tadjikistan et Kirghizstan
Fusillade Tadjikistan Kirghizstan Frontière Conflit Accords Négociations

Un mort après des échanges de coup de feu à la frontière entre Tadjikistan et Kirghizstan

Une fusillade a éclaté le 8 juillet dernier entre des gardes-frontières tadjiks et kirghiz. Le Tadjikistan accuse le Kirghizstan d’avoir voulu entrer sur son territoire pour voler des chevaux. Selon le Comité d'Etat pour la sécurité nationale tadjike, quatre gardes-frontières kirghiz ont illégalement franchi la frontière. 

Le 9 juillet dernier au matin, les services frontaliers du Kirghizstan ont signalé le décès d'un sergent de 27 ans, Khousnidin Khojiev, dans une fusillade, indique Radio Azattyk, la branche kirghize du média américain Radio Free Europe. Selon les données préliminaires, il y a également eu des morts et des blessés côté tadjik, mais les autorités de Douchanbé n'ont pas encore commenté l'information.

Le service des frontières du Comité d'État pour la sécurité nationale kirghize (GKNB) a signalé que, lors de la fusillade du 8 juillet, des gardes-frontières tadjiks avaient capturé un militaire kirghiz. Le représentant des frontières de la section de Batken, selon le GKNB, a exigé que la partie tadjike libère le militaire. Batken se situe dans le sud du Kirghizstan, à la frontière nord du Tadjikistan.
Deux versions différentes
Les deux pays avancent deux versions divergentes des faits.  Selon en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec