Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le président tadjik a ouvert officiellement l’Université d’Asie Centrale à Khorog Novastan | Le président tadjik a ouvert officiellement l’Université d’Asie Centrale à Khorog
Le président tadjik, Emomali Rahmon lors de son discours d'ouverture de l'Université d'Asie Centrale (UCA) à Khorog dans la région autonome du Gorno-Badakhchan

Le président tadjik a ouvert officiellement l’Université d’Asie Centrale à Khorog

Le Président du Tadjikistan, Emomali Rahmon, a ouvert aujourd’hui à Khorog l’Université d’Asie centrale (UCA), construite et financé par la Fondation Aga Khan. L’ouverture officielle du campus de UCA à Khorog par le président tadjik avait été reportée d’une année.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média tadjik, Asia-Plus.

Emomali Rahmon a ouvert officiellement l’Université d’Asie Centrale (UCA) financé par la fondation Aga-Khan à Khorog, capitale de la région autonome du Gorno-Badakhshan, peuplée par des Pamiris d’obédience ismaélienne reconnaissant l’Aga-Khan comme leur leader spirituel. L’Université accueille des étudiants depuis septembre 2017, et l’ouverture officielle n’a été faite qu’un an après.

Lire aussi sur Novastan : Le Tadjikistan, berceau des ismaéliens

L’UCA est construite sur un territoire de 80 hectares en trois étapes. Le 14 septembre dernier, le président tadjik a ouvert deux bâtiments construits sur une superficie de 15 hectares et qui représente la phase une du projet, a annoncé le service de presse du chef de l’Etat tadjik. Aujourd’hui, à l’UCA à Khorog, sont déjà inscrits 150 étudiants du Tadjikistan, du Kirghizistan, du Kazakhstan, de l’Afghanistan et du Pakistan. La formation à l’université se déroule en anglais. Les étudiants d’UCA sont formés dans deux spécialités : l’économie et les sciences de la terre et de l’environnement.

100 millions de dollars pour un tiers de la construction de l’université

La première phase de construction du campus UCA à Khorog, pour laquelle a été allouée environ 100 millions de dollars américains, a été achevée en octobre de l’année dernière et comprend un bâtiment de trois étages avec une superficie totale de 15 hectares avec salles de classe, bibliothèques, laboratoires, salles informatiques, une cafétéria, l’administration et l’hébergement pour enseignants et étudiants.

Lire aussi sur Novastan : A Naryn, l’inauguration de l’Université d’Asie Centrale

L’Université d’Asie centrale possède trois campus : à Naryn au Kirghizistan, qui a ouvert le 19 Octobre, 2016, à Khorog au Tadjikistan, et à Tekeli au Kazakhstan, qui ouvrira ses portes en 2019. L’Université d’Asie centrale (UCA) a été fondée en 2000. C’est une université laïque et privée financé et porté principalement par la Fondation Aga Khan et le Réseaux de Développement de l’Aga Khan (AKDN).

Une ouverture compliquée et retardée

Le campus de Khorog devait ouvrir au début de l’année scolaire dernière. Le chef du Réseau Aga Khan de développement au Tadjikistan, Ali Akbar Pesnani avait en effet déclaré dans une interview accordée à Asia-Plus que « l’Université devait ouvrir le 4 Septembre 2017 ».

L’ouverture officielle de l’institution, qui prévoyait la participation de Son Altesse le Prince Aga Khan IV et du Président du Tadjikistan Emomali Rahmon, a été reportée en 2018. Cependant, l’Aga Khan n’a pas participé à l’ouverture officielle cette année.

En effet pendant plusieurs mois, le campus d’UCA à Khorog a fonctionné sans avoir reçu la licence du ministère de l’éducation tadjike, ce dernier ayant même annoncé que l’activité de ce campus était illégale. Mais il s’agissait principalement d’un imbroglio administratif réglé quelques mois plus tard après que UCA ait donné les documents nécessaires aux autorités tadjikes pour recevoir la licence.

Danse des étudiants d'UCA, en costumes pamiri et tadjik pour l'ouverture officielle en présence du président tadjik

Un soutient complet du président tadjik et rappel au respect de la loi tadjik et au patriotisme

Le président tadjik, dans son discours d’ouverture, a qualifié l’ouverture d’UCA de “nouvelle page dans le système de l’enseignement professionnel supérieur dans le pays“. Il s’est également dit “convaincu que l’activité de l’institution nouvellement créée sera bénéfique non seulement pour notre pays, mais favorisera également l’élargissement de la coopération globale des pays de la région dans le domaine de l’éducation,” faisant référence à l’aspect régional de l’UCA.

Emomali Rahmon a tout de même donné des conseils aux accents de mise en garde aux professeurs, majoritairement étranger d’UCA : “Les enseignants doivent éduquer les élèves dans l’esprit des meilleures qualités humaines, telles que le patriotisme (…)“. La région du Gorno-Badakhchan a été durant la guerre civile des années 1990, la principale base d’opposition à Douchanbé et donc à Emomali Rahmon. Le président tadjik a également rappelé dans son discours l’importance du “respect de la législation actuelle de la République du Tadjikistan et des bonnes traditions de la nation tadjike“.

Traduit du russe par la rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *