Poète ouzbek Navoi

Un vizir au service du peuple : comment Alicher Navoi est devenu un poète soviétique et ouzbek

Alisher Navoi est le grand poète ouzbek. C’est un fait indiscutable, surtout en Ouzbékistan, où des villes, des rues, des écoles des universités ont été nommées en son honneur. Son nom appartient à la grande lignée des Amir Timour, Babur et Mirzo Ulugbek. Pourtant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, Alisher Navoi est devenu un poète ouzbek seulement sous l’URSS, des historiens l’ayant redécouvert dans les années 1930, transformé en Ouzbek, et sacré principal poète d’Ouzbékistan.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par Fergananews.

On a alors qualifié Alisher Navoi de poète progressiste, voire soviétique. Cette ironie historique, parmi tant d’autres, réside dans le fait qu’Alisher Navoi, natif de Hérat dans l’actuel Afghanistan, ne se considérait pas lui-même comme un Ouzbek. Il faisait même preuve d’une certaine animosité envers ce peuple. Alors, comment et pourquoi Alisher Navoi a-t-il été ouzbékisé, sovietis . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec