Anna Akhmetova théâtre Route de Kitej Anna Naumova scène

Les années tachkentoises, un pan de vie ignoré dans l’œuvre d’Anna Akhmatova

Boris Golender, historien et journaliste ouzbek, retrace les années tachkentoises de la fameuse poétesse russe du XXème siècle Anna Akhmatova et commente leur influence sur son œuvre.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par le média indépendant basé en Russie, Fergananews.

Boris Anatolievitch Golender est un journaliste, historien et spécialiste de l’histoire locale à Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan. En juin 2018, il a consacré l’une de ses conférences aux années pendant lesquelles Anna Akhmatova a vécu à Tachkent après avoir été évacuée au cours de la Seconde Guerre mondiale, ou « Grande guerre patriotique ».

Anna Andreïevna Akhmatova (1889-1966) est l'une des meneuses du mouvement acméiste, caractéristique de l' « Âge d'argent » (ou « Siècle d'argent ») du début du XXème siècle dans la Russie soviétique. Tout au long de sa conférence, Boris Golender la désigne par son prénom et son . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec