Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

[Newsletter] Le Turkménistan et l'Ouzbékistan consomment trop d'eau Novastan | [Newsletter] Le Turkménistan et l’Ouzbékistan consomment trop d’eau
Lac Tcharvak Ouzbékistan Tachkent

[Newsletter] Le Turkménistan et l’Ouzbékistan consomment trop d’eau

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 27 septembre 2021, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à readction[at]novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

L’Ouzbékistan et le Turkménistan consomment plus d’eau que leurs réserves. Deux rapports publiés par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estiment que la consommation d’eau de ces deux pays dépasserait leurs réserves respectivement de 69 % et 44 %.

La représentante spéciale de l’UE en Asie centrale a visité le Kirghizstan pour la première fois. Terhi Hakala a rencontré le ministre kirghiz des Affaires étrangères Rouslan Kazakbaïev le 9 septembre. Les questions quant à la signature d’un accord de partenariat et de coopération renforcés et l’organisation du premier forum économique UE – Asie centrale ont notamment été abordées.

Une Ouïghoure sur le devant de la scène. Avec le livre « Rescapée du goulag chinois », Rozenn Morgat permet à Gulbahar Haitiwaji de devenir la première Ouïghoure à décrire à visage découvert les conditions d’internements des “écoles gouvernementales de rééducation” du Xinjiang. Un livre majeur sur une situation très contrôlée par le gouvernement chinois.

Le décryptage de Novastan

Bouygues au Turkménistan, une présence à toute épreuve

Active depuis 1993, l’entreprise de construction française a pu livrer plusieurs projets d’importance au Turkménistan malgré le Covid-19. Le Sénat, un hôtel flambant neuf ou encore des centres des Congrès ont été inaugurés en un peu moins de deux mois. En septembre, Bouygues a terminé la construction d’une tribune présidentielle monumentale et s’est vu confier de nouveaux chantiers.

Envers et contre tous, la relation qui unit Bouygues au Turkménistan semble entretenue continuellement par le président Gourbangouly Berdimouhamedov, qui n’est pas avare de contrats pour conserver la plus grande entreprise française dans le pays. En retour, Martin Bouygues lui-même s’est déplacé dans le pays le plus fermé d’Asie centrale, en toute discrétion. Retour sur une histoire qui dure.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos abonné-e-s, envoyé tous les mercredis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir, vous pouvez nous soutenir à partir de 6 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici.

Déjà abonné-e ? Cet article sera entièrement accessible mercredi 29 septembre. Une question, une demande ? Notre email : redaction[at]novastan.org.

Nos décryptages précédents :

Après le sommet de Douchanbé, les positions autour de l’Afghanistan s’affermissent

En Asie centrale, le changement climatique pourrait provoquer des températures encore plus variables

Ouzbékistan : la campagne de la présidentielle s’accélère

Notre photo de la semaine

Kouzembaïev, contrôleur, n’a pas hésité à esquisser un sourire en attendant le départ du train. Plus d’infos par ici.

Novastan est le seul média européen spécialisé sur l’Asie centrale en français depuis 2011, en allemand (2013) et en anglais (2021). Nous sommes entièrement indépendants et associatifs. Pour accompagner notre professionnalisation, vous pouvez vous abonner à partir de 6 euros par mois ou 55 euros par an, ou faire un don défiscalisé à 66 %. Merci pour votre soutien !
 
Vous pouvez aussi nous essayer pour 1 euro le premier mois. N’hésitez pas 🙂 Pour toute question, envoyez-nous un email à redaction[at]novastan.org.

…dans le reste de l’actu

L’Ouzbékistan crée une police environnementale. Une première subdivision d’une police de l’environnement a été officiellement présentée à Tachkent le 18 septembre dernier. Son but : faire respecter la législation autour des déchets, de l’exploitation forestière ou le braconnage.

Entre Asie centrale et Russie, une relation en perpétuelle évolution. Dans un livre consacré à la relation russo-centrasiatique, le chercheur Michaël Levystone analyse finement un lien en changement constant. Entre proximité historique et volonté d’indépendance, les pays d’Asie centrale tentent de modifier à leur avantage leur relation avec le « grand frère » russe.

Regards sur le cinéma féminin d’Asie centrale. A l’occasion du festival FemAgora, des discussions sur le regard que portent les réalisatrices sur le cinéma féminin d’Asie centrale ont été menées. Résumé.

L’Ouzbékistan reconnu comme l’un des centres mondiaux du tourisme religieux. Ces dernières années, le flot de touristes se rendant dans les lieux saints d’Ouzbékistan a significativement augmenté, et le gouvernement ouzbek compte bien développer ce secteur économiquement intéressant pour le pays.

Pourquoi Almaty devrait conserver les arrêts de bus de l’époque soviétique ? Ilia Malkov, historien, s’inquiète de la disparition des arrêts de bus soviétiques à Almaty, la capitale économique du Kazakhstan. Pour essayer de les sauver, il les recense et tente de convaincre les autorités. Certaines de ses initiatives ont été des succès, mais des arrêts continuent d’être détruits.

Comment le 8 mars était célébré en Ouzbékistan entre 1920 et 1990. Gazeta.uz a retracé en images l’histoire de cette journée en Ouzbékistan entre les années 1920 et 1990.

Un “vaccin-tomate” contre le Covid-19 en phase de développement en Ouzbékistan. Ce moyen surprenant mais néanmoins prometteur est encore en phase de test, alors que

Chez Novastan France

Nos évènements vont bientôt reprendre ! Notez d’ores et déjà que le 22 novembre, Novastan fêtera ses 10 ans. Une étape assez folle qui sera probablement fêtée dans la foulée ! Restez connectés 🙂

Vous voulez en savoir plus sur notre projet et comment nous voulons faire émerger l’Asie centrale ? Tout est expliqué par ici !

Envie de nous aider ? Novastan recherche des organisateur-trice-s d’évènements, des rédacteur-trice-s et des éditeur-trice-s. Tous les moyens de contribuer à notre projet sont expliqués par ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *