Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

[Newsletter] La fin du Covid au Tadjikistan, une affirmation "improbable" Novastan | [Newsletter] La fin du Covid au Tadjikistan, une affirmation “improbable”
Emomalii Rahmon Tadjikistan Coronavirus Covid-19

[Newsletter] La fin du Covid au Tadjikistan, une affirmation “improbable”

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 1er février 2021, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Officiellement, le Covid n’existe plus au Tadjikistan. Dans un discours au parlement, le président tadjik Emomalii Rahmon a annoncé que son pays avait vaincu le Covid-19. Selon les spécialistes de la région, cette déclaration a pour but d’asseoir la légitimité du chef d’Etat, fragilisée par la crise économique liée à la pandémie. 

Sadyr Japarov, officiellement instauré comme président du Kirghizstan. Le 28 janvier, Sadyr Japarov a pris ses fonctions. Sa carrière politique a commencé avec la première révolution kirghize et a toujours été accompagnée de troubles. Rétrospective (en accès libre).

La Russie veut faire revenir les migrants. La pandémie mondiale a entraîné une diminution des travailleurs étrangers en Russie dans de nombreux secteurs de l’économie. En conséquence, le ministère russe de la Construction et du logement a annoncé un nouveau système d’entrée des migrants. Une décision qui pourrait profiter à certains pays d’Asie centrale.

Le décryptage de Novastan

Le Covid-19 est-il vraiment en recul en Asie centrale ?

Alors que le président tadjik a annoncé que son pays s’étaient débarrassé du Covid, que l’Ouzbékistan voisin réouvre ses salles de concert et que la saison du ski bat son plein au Kirghizstan, l’Asie centrale semble vivre un creux de la vague épidémique du Covid-19. La situation serait ainsi bien meilleure dans la région, au moment où l’Europe traverse un pic de l’épidémie sans précédent et que la Chine fait face à une résurgence du virus à l’aune des célébrations du nouvel an chinois.

Cependant, les nouveaux variants du virus, dont celui dit “britannique”, a été détecté pour la première fois en Ouzbékistan, ce qui pourrait changer rapidement la donne. Le Covid-19 est-il vraiment en recul, ou est-ce le creux de la vague épidémique avant la seconde qui est habituellement la plus violente? Tentative de décryptage de la situation épidémiologique et des réponses des gouvernements centrasiatiques au milieu de cette crise mondiale.

………………………………………………

Ces trois paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos abonné-e-s, envoyé tous les mercredis matins directement dans leur boîte mail.

Pour le recevoir, vous pouvez nous soutenir à partir de 6 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Déjà abonné-e ? Cet article sera entièrement accessible mercredi 3 février.

Une question, une demande ? Notre email : redaction[at]novastan.org. 

Nos décryptages précédents :

La Chine va-t-elle se retrouver en position de force au Turkménistan ?

Le “phénomène Japarov”, un nouveau mythe kirghiz ?

La pollution de l’air de Bichkek, un problème insoluble ?

Notre photo de la semaine

Photo du jour Kirghizstan Théo Saffroy Portrait Kok Boru
Portrait de Tariel, frère de Ruslan, berger à Ak-Talaa et prochain capitaine de l’équipe Naryn de Kok Boru

Portrait de Tariel, frère de Ruslan, berger à Ak-Talaa et prochain capitaine de l’équipe Naryn de Kok Boru. Plus d’infos par ici.

…dans le reste de l’actu

En Ouzbékistan, la lutte contre les déchets se poursuit. À partir du 1er janvier 2021, les citoyens ouzbeks qui signaleront aux autorités, par une photographie ou une vidéo, toute décharge sauvage d’ordures ménagères ou de gravats se verront octroyer une prime (en accès libre).

Boukhara ou le déclin contemporain d’une civilisation multiséculaire. Le récent anniversaire de la chute de Boukhara et de sa conquête par les bolchéviques est l’occasion de revenir sur la progressive baisse d’influence d’un espace qui a pourtant joué un rôle majeur et structurant pour l’Asie centrale tant sur le plan culturel que politique (en accès libre).

Pourquoi les femmes d’Asie centrale commencent à se dévêtir. Depuis 2018, dans presque chaque pays d’Asie centrale, les jeunes femmes mènent leur petite révolution et s’affichent librement. Et s’attirent dans le même temps les foudres de nombre de leurs compatriotes (en accès libre).

Comment les intellectuels et les fonctionnaires soviétiques ont réécrit l’histoire pour Nehru. Sous l’impulsion de Nikita Khrouchtchev, les intellectuels et fonctionnaires de l’Asie centrale soviétique en compagnie du leader indien Jawaharlal Nehru ont réécrit l’histoire (en accès libre) pour mettre en avant l’unité des peuples asiatiques et africains au sein des organisations internationales.

La version allemande de Novastan a rencontré Quarteera. Les échanges entre les experts et les participants ont été consacrés à la question de la vie quotidienne des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer et intersexe (LGBTQI) en Asie centrale, à la migration queer et à l’engagement concernant les sujets LGBTQI, ainsi qu’au manque de couverture médiatique de ces sujets dans la région (en accès libre).

…chez Novastan France

Nous avons parlé de musique populaire en Asie centrale. Le 27 janvier dernier, Novastan a organisé une conférence en ligne en réunissant quatre experts sur le sujet. Vous pouvez voir cet évènement en replay par ici et vous inscrire pour recevoir des informations sur nos prochains évènements par là

Vous voulez en savoir plus sur notre projet et comment nous voulons faire émerger l’Asie centrale ? Tout est expliqué par ici !

Envie de nous aider ? Novastan recherche des organisateur-trice-s d’évènements, des rédacteur-trice-s, des éditeur-trice-s ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet sont expliqués par ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *