Coronavirus Asie centrale Kirghizstan Kazakhstan Turkménistan Tadjikistan Ouzbékistan Epidémie Virus Cpov

[Newsletter] Aucun cas de coronavirus déclaré en Asie centrale

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 9 mars 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

L’Asie centrale est pour l’heure préservée du coronavirus. À ce jour, aucun cas n’a été déclaré. Parmi les premiers à réagir face à l’épidémie d’origine chinoise, les pays d’Asie centrale sont pour autant en état d’alerte.

Volkswagen arrive en Ouzbékistan. Le groupe allemand a signé un accord de coopération avec la principale entreprise automobile ouzbèke pour produire 20 000 véhicules par an. En lieu et place de PSA, qui a jeté l’éponge en janvier dernier.

Une Chinoise d’origine kazakhe nommée « Femme de courage » par le gouvernement américain. Réfugiée en Suède, Sayragul Sauytbay dénonce la répression chinoise contre sa communauté et les musulmans en général dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang.

Le décryptage de Novastan

L’Ouzbékistan libéralise entièrement la production du coton

A partir du 15 mars prochain, l’État ouzbek ne contrôlera plus la production de coton sur son territoire. Les agriculteurs ouzbeks auront également la possibilité de cultiver les récoltes qu’ils désirent et ne seront plus forcés de produire du coton. La décision, historique, a été prise par le président ouzbek Chavkat Mirzioïev dans le but de moderniser le secteur, qui représente le quart de la production de richesse totale du pays.

Alors que le contrôle du coton fait perdurer depuis des années le travail forcé dans le pays le plus peuplé d’Asie centrale, son abolition devrait signer une nouvelle ère. Pour autant, la transition restera délicate à mener pour les agriculteurs, qui risquent un possible surendettement. Décryptage d’un changement majeur.

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org

Nos décryptages des semaines précédentes : 

L’accord entre Talibans et États-Unis : quel impact pour l’Asie centrale ? (en accès libre)

Jeux géopolitiques au Turkménistan autour du projet de pipeline transcaspien 

Le casse-tête commercial de la frontière entre Kirghizstan et Kazakhstan

Notre photo de la semaine

Mer d'Aral Kazakhstan désert

Avec l’assèchement presque complet de la mer d’Aral, de nombreux villages sont aujourd’hui abandonnés, faute d’activité. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Au-delà de la guerre et de la drogue, un autre regard sur l’Afghanistan. Les pays d’Asie centrale pourraient bénéficier de la paix et de la stabilité en Afghanistan, ainsi que d’une croissance économique exponentielle.

Bref aperçu du cinéma kirghiz. Depuis la chute de l’URSS, les industries cinématographiques nationales se développent, notamment celle du Kirghizstan.

La bataille contre les pesticides soviétiques lancée au Tadjikistan. Chez les riverains des zones polluées, on observe un système immunitaire affaibli. Les dents des enfants tombent parfois, les habitants souffrent d’infections de la peau et leur bétail meurt.

Tchinghiz Aïtmatov par ses œuvres. Monument littéraire au Kirghizstan et dans toute l’ex-URSS, Tchingiz Aïtmatov a développé durant des décennies un récit parfois mystérieux, parfois conflictuel. À l’occasion d’un salon sur les littératures russophones, Novastan vous propose son portrait.

Le « bazar russe » d’Achgabat, joyau architectural du XXe siècle. Très apprécié des locaux comme des touristes, le « bazar russe » d’Achgabat est un témoin de l’histoire de la capitale turkmène. Visite virtuelle.

…chez Novastan France

Novastan choisit l’abonnement. D’ici à l’été 2020, nous avons comme objectif de mettre en place un abonnement ciblé qui permettra au projet de se professionnaliser. Tous les détails par ici.

Novastan France a une nouvelle gouvernance. Conformément aux votes des personnes présentes et représentées, nous avons adopté de nouveaux statuts, formé un nouveau bureau et pris acte de nombreux objectifs pour 2020 ! 

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *