Coton Ouzbékistan Etat Contrôle Economie Abolition

L’Ouzbékistan libéralise entièrement la production du coton

A partir du 15 mars prochain, l’Etat ouzbek ne contrôlera plus la production de coton sur son territoire. Les agriculteurs ouzbeks auront également la possibilité de cultiver les récoltes qu’ils désirent et ne seront plus forcés de produire du coton. La décision, historique, a été prise par le président ouzbek Chavkat Mirzioïev dans le but de moderniser le secteur, qui représente le quart de la production de richesse totale du pays. 

Alors que le contrôle du coton fait perdurer depuis des années le travail forcé dans le pays le plus peuplé d’Asie centrale, son abolition devrait signer une nouvelle ère. Pour autant, la transition restera délicate à mener pour les agriculteurs, qui risquent un possible surendettement. Décryptage d’un changement majeur. 

C’est une décision historique. Le 6 mars dernier, le président ouzbek Chavkat Mirzioïev a signé un décret pour abolir le contrôle étatique sur la production de coton, rapporte le média ouzbek review.uz. Dès le 15 mars 2020, l’Etat ouzbek ne donnera plus de plan de production de coton et arrêtera d’acheter du coton. Le prix de l’or blanc . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec