Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

De la mairie à la prison : comment Albek Ibraïmov a perdu son poste en deux semaines Novastan | De la mairie à la prison : comment Albek Ibraïmov a perdu son poste en deux semaines
Place Ala-Too Centre Bichkek Kirghizstan

De la mairie à la prison : comment Albek Ibraïmov a perdu son poste en deux semaines

Il n'a fallu que deux semaines pour que le maire de Bichkek Albek Ibraïmov perde son poste. Fonctionnaire de haut niveau sous le mandat de l'ancien Président kirghiz Almazbek Atambaïev, il est aujourd'hui en état d'arrestation pour faits de corruption.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média kirghiz en ligne Kloop.

En deux semaines, l'histoire s'est accélérée pour Albek Ibraïmov. Maire de Bichkek, la capitale kirghize, depuis février 2016, le soutien de l'ancien président kirghiz Almazbek Atambaïev est aujourd'hui accusé de corruption

Tout commence le 13 juillet dernier, lorsque les conseillers du Conseil municipal de Bichkek votent pour limoger Albek Ibraïmov. La motion de censure a été soutenue par 40 conseillers, à l'unanimité. Albek . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec