Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Manifestations au Kazakhstan : près de 8 000 personnes arrêtées Novastan | Manifestations au Kazakhstan : près de 8 000 personnes arrêtées
Manifestations Kazakhstan 10 janvier Résumé Accalmie Kassym-Jomart Tokaïev

Manifestations au Kazakhstan : près de 8 000 personnes arrêtées

Après une semaine de manifestations au Kazakhstan, les autorités ont annoncé que près de 8 000 personnes avaient été arrêtées. En parallèle, les troupes de l’Organisation du traité de sécurité collective se sont déployées près d’Almaty. L’accès Internet dans le pays reste compliqué. 

Ce lundi 10 janvier, la situation au Kazakhstan a été globalement calme, sans manifestation de grande ampleur dans le pays. Les autorités ont annoncé qu’à ce jour 7 939 personnes étaient détenues, relaie le média kazakh Vlast.kz. 17 membres des forces de sécurité au total ont été tués depuis le début des manifestations le 2 janvier, ajoute le média kazakh Orda.

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

La vie reprend peu à peu son cours à Almaty, où les violences ont été les plus fortes entre le 5 et le 7 janvier derniers. Les transports en commun fonctionnent à nouveau à leur minimum, les transferts financiers sont à nouveau actifs, relaie Orda. L’aéroport, brièvement occupé par les manifestants le 5 janvier, est resté fermé, ajoute Orda. Aucune date de réouverture n’a été évoquée.

Le président kazakh décrit des manifestations “soigneusement planifiées”

La journée a davantage été marquée par des déclarations du président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev. Le chef de l’État a participé à une réunion extraordinaire de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), dont les troupes ont été appelées en renfort au Kazakhstan. Ces troupes, majoritairement russes, se sont déployées à Almaty. Après un vote délicat le 7 janvier dernier, les 150 militaires kirghiz se sont positionnés près de la centrale de chauffage de la ville, a décrit le ministère kazakh de la Défense.

Lire aussi sur Novastan : Manifestations au Kazakhstan : accalmie, intrigues de palais et inégalités sociales

Durant la réunion, Kassym-Jomart Tokaïev a affirmé à nouveau que les manifestations avaient été organisées par “un seul commandement”, relaie le média russe Kommersant. “Il s’agit d’une tentative de coup d’État”, a-t-il ajouté, estimant qu’il avait été “soigneusement planifié”. “Les forces armées n’ont jamais été utilisées et ne seront pas utilisées contre des manifestants pacifiques”, a affirmé Kassym-Jomart Tokaïev. En ce lundi 10 janvier, il n’existe cependant pas de décompte indépendant du nombre de victimes du côté des manifestants.

Lire aussi sur Novastan : Manifestations au Kazakhstan : le président prêt à recourir à la violence

Kassym-Jomart Tokayev a promis que dans un proche avenir, le Kazakhstan « présentera des preuves supplémentaires de la préparation et de la conduite d’une agression terroriste » contre le pays. Il a également remercié les dirigeants des pays de l’OTSC, dont Vladimir Poutine, pour leur aide, décrit Kommersant. Comme depuis le 5 janvier, le président kazakh a estimé que les manifestants étaient des “terroristes” durant la réunion.

2 à 3 milliards de dollars de dégâts

Ce qualificatif a été répété par Kassym-Jomart Tokaïev auprès du président du Conseil de l’Europe Charles Michel, avec qui il s’est entretenu par téléphone, relaie Orda. Le chef de l’État kazakh a estimé que près de 1 300 magasins et 100 centres commerciaux avaient été endommagés. Le coût total de ces évènements avoisineraient les 2 à 3 milliards de dollars (1,8 à 2,6 milliards d’euros), a affirmé Kassym-Jomart Tokaïev.

Lire aussi sur Novastan : Manifestations au Kazakhstan : la communauté internationale sur le qui-vive

Plus précisément, le président kazakh a estimé que les manifestations avaient inclus des combattants étrangers venant d’Asie centrale, d’Afghanistan et du Moyen-Orient. Sans pour autant donner de preuves à son interlocuteur belge. De son côté, Charles Michel a insisté sur le respect des droits de l’Homme de la part des autorités kazakhes.

Dans le détail, une partie de la version officielle des évènements, notamment un complot venu de l’étranger, a été égratignée ce lundi 10 janvier suite à des “aveux” d’un manifestant étranger. La veille, les autorités kazakhes ont présenté cet homme comme ayant été payé pour prendre l’avion depuis le Kirghizstan, relaie l’agence de presse kirghize 24.kg. Dès le 9 janvier, l’homme a été reconnu comme étant le célèbre musicien de jazz Vikram Roussakhounov, comme le rapporte le média kirghiz Kloop.kg. Ce 10 janvier, le musicien a été libéré sans aucune charge retenue contre lui et a pu regagner le Kirghizstan, décrit 24.kg.

Internet continue de fonctionner faiblement

En parallèle, les connexions Internet au Kazakhstan ont été actives par intermittence. Durant la matinée, les résidents d’Almaty ont pu être reconnectés, avant de perdre à nouveau Internet durant la journée. Le phénomène a été analysé par l’ONG britannique Netblocks, qui estime sur Twitter que le réseau fonctionne à 5 % de ses capacités ce lundi 10 janvier en fin de soirée.

Ainsi les communications autour des évènements proviennent principalement de l’État kazakh. En parallèle, certains observateurs semblent pointer une intervention de la Chine dans ces blocages, comme le relève le média français Diploweb.com ou le média russe OSN.

Etienne Combier
Rédacteur en chef de Novastan

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *