Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kazakhstan : Askar Mamin reconduit comme Premier ministre après des élections sans opposition - Novastan Français Novastan | Kazakhstan : Askar Mamin reconduit comme Premier ministre après des élections sans opposition
Askar Mamin Premier ministre Kazakhstan Politique

Kazakhstan : Askar Mamin reconduit comme Premier ministre après des élections sans opposition

Lors de sa première session, le parlement nouvellement élu du Kazakhstan a approuvé la reconduction du Premier ministre Askar Mamin. Nur Otan, le parti au pouvoir, a de nouveau obtenu la majorité lors des élections parlementaires du 10 janvier, dont l’opposition était totalement absente.

Novastan reprend et traduit ici un article publié le 15 janvier 2021 par notre version anglaise.

Ce vendredi 15 janvier, la chambre basse du parlement du Kazakhstan nouvellement élue a approuvé la nomination d’Askar Mamin au poste de Premier ministre, a relayé l’agence Reuters. Il occupait déjà le poste depuis février 2019 mais l’avait quitté formellement après les élections législatives du 10 janvier dernier.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Selon la loi, le gouvernement démissionne après les élections législatives. Le président nomme ensuite un Premier ministre, qui doit être approuvé par le Majilis, la chambre basse du parlement.

L’ancien président et actuel dirigeant du parti au pouvoir Nour-Otan, Noursoultan Nazarbaïev, a demandé à sa faction politique de soutenir la candidature d’Askar Mamin le 14 janvier. « Mon opinion est que la continuité doit être préservée », a-t-il affirmé, relaie le média kazakh Informburo.kz. “Le gouvernement a fait son travail malgré toutes les difficultés. Par rapport à tous les autres pays, nous n’avons pas mal fait. Si le président nomme Askar Mamin, alors je demande à notre faction de soutenir sa candidature”, a-t-il ajouté.

Noursoultan Nazarbaïev a été président du Kazakhstan pendant près de trente ans. Il a démissionné en mars 2019 mais conserve toujours une influence considérable en tant que dirigeant de Nour-Otan et président à vie du Conseil national de sécurité.

Des élections non démocratiques

La reconduction d’Askar Mamin est un autre signe que le vote du 10 janvier n’a entraîné que peu de changement. Selon la Commission électorale centrale, les trois mêmes partis restent au parlement, Nour-Otan obtenant 71,09 % des voix. Le parti au pouvoir compte désormais 76 des 107 sièges du Majilis. Les deux autres partis au parlement, Ak Jol («Voie lumineuse») et le Parti populaire du Kazakhstan (anciennement Parti populaire communiste du Kazakhstan) ont remporté respectivement 12 et 10 sièges. Les neuf députés restants sont élus par l’Assemblée du peuple du Kazakhstan, organe destiné à représenter les différents groupes ethniques du pays et présidé par Noursoultan Nazarbaïev.

Dans ces élections législatives, il n’y avait pas de partis d’opposition en lice après que le Parti national-social-démocrate, la seule opposition autorisée, a décidé de boycotter le vote, relaie le média américain Radio Free Europe. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui a envoyé une mission d’observation électorale limitée dans la république d’Asie centrale en plus de 24 observateurs à long terme, a noté un manque de concurrence réelle.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

“La campagne n’était pas compétitive, et les candidats n’ont pas contesté de manière substantielle leurs rivaux sur leurs plateformes politiques. Tous les partis en lice ont expressément soutenu les politiques présidentielles, limitant le choix des électeurs”, a déclaré l’organisation dans un communiqué. L’OSCE a également souligné que “les observateurs électoraux d’organisations indépendantes de la société civile ont fait état d’efforts concertés pour empêcher leur observation effective des élections”.

Lire aussi sur Novastan : Ascension et chute du « Nouveau Kazakhstan » : l’échec d’un mouvement d’opposition

Le chef de la mission limitée d’observation électorale, Jaroslaw Domanski, s’est montré encore plus critique dans une interview accordée à Radio Free Europe, soulignant “une mauvaise intention… une mauvaise pratique, et un manque de bonne volonté” de la part des autorités kazakhes.

Le média kazakh Vlast.kz rapporte que des centaines de manifestants ont été arrêtés le jour du vote, pour la plupart dans l’ancienne capitale Almaty. Parmi les personnes arrêtées se trouvaient des membres du parti démocrate non enregistré et du mouvement civique Oyan, Qazaqstan (Réveille-toi, Kazakhstan).

Des visages familiers

Askar Mamin n’a pas été le seul visage familier à revenir ce vendredi 15 janvier. Comme le rapporte Vlast.kz, les législateurs ont voté à l’unanimité pour que le président du Majilis, Nourlan Nigmatoulin, conserve son poste. Il y a été nommé en juin 2016 par Noursoultan Nazarbaïev. “Bien sûr, un autre candidat aurait pu être désigné sous une forme ou sous une autre. Mais étant pragmatiques, nous comprenons que rivaliser avec un tel leader de la majorité parlementaire serait une simple formalité”, a affirmé le chef du parti Ak Jol, l’une des trois factions au parlement, dans une interview à Forbes.kz, la branche kazakhe du média économique américain.

Lire aussi sur Novastan : Comment vote le Kazakhstan ? Géographie du vote des Kazakhs

Dans le même temps, la fille aînée de Noursoultan Nazarbaïev, Dariga Nazarbaïeva, a été élue députée de Nour-Otan. Elle avait été présidente du Sénat jusqu’en mai de l’année dernière, et était à ce moment numéro 2 de l’État, avant son limogeage par le président actuel, Kassym-Jomart Tokaïev.

Valentine Baldassari
Rédactrice en chef de la version anglaise de Novastan

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *