Blé Kazakhstan Exportations Importations Suspension Coronavirus Covid-19 Farine Denrées alimentaires

Coronavirus : le Kazakhstan suspend ses échanges de certaines denrées alimentaires

Depuis le 22 mars, le gouvernement kazakh a adopté une série de mesures protectionnistes visant à suspendre les échanges de certaines denrées alimentaires entre le Kazakhstan et le reste du monde. Ces mesures provisoires ont un impact sur le marché du blé au niveau mondial, le Kazakhstan en étant un important exportateur, mais aussi sur l’entente régionale, ses principaux clients étant des pays voisins.

Dans un contexte où l’état d'urgence est déclaré depuis le 16 mars, le Kazakhstan mène aujourd’hui une politique active pour pallier les dégâts causés par la pandémie de coronavirus. Pour assurer un approvisionnement constant de sa population, Nur-Sultan a décidé de suspendre l’exportation de certaines denrées alimentaires, notamment le blé, comme le rapporte l’agence Reuters. Cette décision, prise le 22 mars dernier, a été annoncée par le ministre kazakh du Commerce Bakhyt Sultanov le 24 mars . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec