Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

A Almaty, la mobilisation pour les Kazakhs de Chine se poursuit malgré les pressions Novastan | A Almaty, la mobilisation pour les Kazakhs de Chine se poursuit malgré les pressions
Kazakhstan Almaty Chine Xinjiang Ouïghours Kazakhs Mobilisation Manifestation Répression Camps

A Almaty, la mobilisation pour les Kazakhs de Chine se poursuit malgré les pressions

Le 11 mai à Almaty, au moins neuf manifestants mobilisés contre la répression menée par Pékin au Xinjiang voisin ont été arrêtés par la police kazakhe. Depuis le 18 février, des Kazakhs manifestent chaque jour devant le consulat chinois d’Almaty, exigeant la libération de leurs proches, emprisonnés ou internés dans des camps. 

Le 11 mai dernier, cela faisait 93 jours que Baibolat Kounbolat participait quotidiennement à la mobilisation à Almaty, relate le média kazakh Vlast. Ce jour-là, après avoir manifesté successivement devant le consulat chinois, une banque chinoise puis une station essence d’une compagnie pétrolière chinoise, les manifestants ont fait les frais d’une opération de police. Selon l’Agence France Presse (AFP), le frère de cet homme de quarante ans est emprisonné en Chine depuis 2018 pour « extrémisme ».

Baibolat Kounbolat a décrit son arrestation sur sa page Facebook. Arrêté par la police kazakhe avec au moins huit autres manifestants, il est détenu durant plusieurs heures, puis rel . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec