Le header de l'article du Washington Post avec la photo de la base militaire chinoise au Tadjikistan située dans la région du GBAO, près de la frontière Afghane.

Une base militaire chinoise secrète trouvée au Tadjikistan

Le Washington Post a révélé l'existence d'une base militaire chinoise sur le territoire tadjik, à la frontière avec l'Afghanistan. Les autorités tadjikes démentent, mais les journalistes du Washington Post ont trouvé de nombreuses preuves de l'existence de cette base depuis 3 ans.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média en ligne spécialisé sur l'Asie centrale, Fergana.ru.

Sur le territoire de la région du Gorno-Badakhchan (GBAO), dans l'est du Tadjikistan, les journalistes du Washington Post ont trouvé un avant-poste de l'armée chinoise, selon un article publié le 18 février dernier. Selon le journal américain, cette base est située dans la partie sud-est de la région autonome, à 10 kilomètres du corridor de Wakhan, une étroite bande de territoire afghan qui borde, outre le Tadjikistan, la Chine et le Pakistan. Ces bâtiments militaires, qualifiés par le journaliste du Washington Post Gerry Shih . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec