Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Qui a conduit le secteur pétrolier et gazier du Tadjikistan dans une impasse ? Novastan | Qui a conduit le secteur pétrolier et gazier du Tadjikistan dans une impasse ?
Tadjikistan Hydrocarbures Gaz Pétrole Investissement impasse

Qui a conduit le secteur pétrolier et gazier du Tadjikistan dans une impasse ?

Alors que les réserves pétrolières et gazières du Tadjikistan sont prouvées depuis des décennies, l’extraction de pétrole dans la République a été divisée par 20 depuis la période soviétique, celle de gaz est tombée à zéro.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le média tadjik Asia-Plus.

L’ancien directeur général de « Tadjikneft » (1981-1988) Nabi Malikov a évoqué en décembre 2018 avec « Asia-Plus » la question des réserves du pays en hydrocarbures, a évalué l’activité des investisseurs et expliqué pourquoi il faut leur retirer leurs licences.  «Il faut sanctionner les investisseurs pour blanchiment d’argent », a-t-il affirmé.

Asia-Plus : Dans quel état se trouve l’industrie pétrolière et gazière du pays ?

Nabi Malikov : Pendant la période soviétique, dans les années 1970-80, on découvrait chaque année de nouveaux gisements ou de nouvelles ressources en gaz et en pétrole. En tout, on a découvert 26 gisements de pétrole et de gaz confondus. Des prospections géologiques étaient men . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec