Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

De plus en plus de bouches à nourrir, mais de moins en moins de terres agricoles au Tadjikistan - Novastan Français Novastan | De plus en plus de bouches à nourrir, mais de moins en moins de terres agricoles au Tadjikistan
Fermier tadjik

De plus en plus de bouches à nourrir, mais de moins en moins de terres agricoles au Tadjikistan

Au Tadjikistan, le nombre d'exploitants agricoles à été multiplié par 22 depuis le début des années 1990, alors que la dégradation des sols par de mauvaises pratiques agricoles a fait diminuer la surface des terres arables.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié sur le site tadjik Asia Plus.

Au cours des vingt dernières années, le nombre de petites exploitations agricoles a été plus que multiplié par vingt, alors que la superficie consacrée à l'agriculture a été réduite d'1,5 million d'hectares. Selon les données officielles (Goskomzemli), plus de 180.000 petites exploitations agricoles existent actuellement dans la république, alors qu'il y a vingt ans, il n'y en avait que 8 000.

À la fin de 2017, les terres arables représentaient une superficie d’un peu plus de 650.000 hectares, dont 81,3 % appartient à des fermiers. Si, il y a vingt ans (1997), le nombre d'hectares de terres arables rapporté à celui de la population était de 0,12 ha, ce chiffre est tombé en 2007 à 0,09 et, au début de 2018, à 0,07. En 2027, compte tenu de l . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec