Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Les mosaïques de Tachkent, héritage des frères Jarski Novastan | Les mosaïques de Tachkent, héritage des frères Jarski
Mosaïques Culture Ouzbékistan Tachkent Patrimoine Jarski Art

Les mosaïques de Tachkent, héritage des frères Jarski

Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan, se distingue par les nombreux panneaux de mosaïque installés sur les façades de centaines de grands immeubles d'habitation. Installés durant l’époque soviétique par les frères Jarski, nés en France, ces panneaux confèrent à la ville une unicité aussi bien artistique qu'urbanistique cependant aujourd'hui menacée. 

Apparus suite au terrible tremblement de terre de 1966, les panneaux de mosaïque de Tachkent, présents principalement sur les façades de grands immeubles d’habitation, confèrent à la capitale ouzbèke un caractère unique. Ces œuvres, imaginées par trois frères nés en France de parents émigrés russes, sont cependant aujourd’hui menacées par le nouveau dynamisme immobilier de la capitale.  

Le 26 avril 1966 Tachkent a subi l’un des tremblements de terre les plus violents jamais enregistrés de son histoire. D’une magnitude de 5,2 sur l’échelle de Richter, ce séisme a détruit près de 80 % de la ville, avec des dommages considérables principalement concentrés dans son centre historique.

Plus de deux millions de mètres carrés de surface habitable, des centaines d’immeubles de bureaux, de commerces, d’établissements d’enseignement et médicaux ont été totalement détruits. 78 000 familles, soit plus de 300 000 . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec