Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Détruire ou sauver ? La question de la rénovation du patrimoine posée à Tachkent Novastan | Détruire ou sauver ? La question de la rénovation du patrimoine posée à Tachkent
Patrimoine Tashkent

Détruire ou sauver ? La question de la rénovation du patrimoine posée à Tachkent

Une conférence pour évoquer la protection du patrimoine de l'Ouzbékistan a été organisée dans la capitale ouzbèke par l'Institut Strelka. Chercheurs, architectes et urbanistes ont notamment plaidé pour la défense du patrimoine local.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le média en ligne ouzbek Voice of Tashkent (VOT)

Les discussions autour des démolitions en Ouzbékistan ne s’apaisent pas. Au contraire même, de plus en plus de gens s’indignent. Aux questions – tout à fait raisonnables – posées par les citoyens, les pouvoirs publics ne savent pas quoi répondre. Alors que dans des villes du monde entier l’heure est à la protection et à la valorisation du patrimoine, en Ouzbékistan les démolitions et des liquidations génèrent de la souffrance. Comment faire face à ce problème dont personne n’aime parler ?

Des conférenciers de l’Institut Strelka se sont penchés en septembre dernier sur ces questions de l’image historique de Tachkent, en consacrant une conférence entière au problème de la démolition et de la reconstruction qui façonnent l’image de la capitale ouzbèke . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec