Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

[Newsletter] La population des saïga a plus que doublé en deux ans Novastan | [Newsletter] La population des saïga a plus que doublé en deux ans
Kazakhstan Saïga

[Newsletter] La population des saïga a plus que doublé en deux ans

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 21 juin 2021, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Un doublement bienvenu. Selon les derniers comptes, le nombre de saïga a plus que doublé entre 2019 et 2021 au Kazakhstan. Cependant, le rétablissement de ces animaux emblématiques des steppes d’Asie centrale se heurte à la contestation des agriculteurs et pourrait être menacé par de nouveaux projets d’infrastructures dans leurs zones d’habitat.

La Chine a besoin du gaz turkmène. Le gouvernement chinois a affirmé vouloir étendre sa collaboration avec le Turkménistan sur le secteur de l’énergie entre autres dans les années à venir. 

La fondatrice kazakhe du site Sci-hub sous le coup d’une enquête du FBI. Le 7 mai dernier, Alexandra Elbakyan a révélé sur Twitter être sous le coup d’une enquête du Bureau Fédéral d’Investigation américain. Un vent de panique se lève du côté des soutiens de la plateforme illégale tandis que sa créatrice, Alexandra Elbakyan, en rit.

Le décryptage de Novastan

Le Turkménistan voit-il le bout du tunnel pour son gaz ?

Pour la quatrième réserve mondiale de gaz, l’heure semble être à la vente tous azimuts. Devenu l’un des principaux fournisseurs de gaz de la Chine, le Turkménistan a annoncé avoir remboursé l’ensemble du prêt du gazoduc reliant les deux pays. Dans le même temps, un prix au mètre cube assez élevé a été annoncé pour l’achat du gaz turkmène par la Russie. 

Entre projets actuels et futurs, notamment d’une vente plus directe aux Européens, le gaz turkmène semble être promis à une grande croissance à l’avenir. Mais qu’en est-il vraiment ? Tentative de décryptage d’une ressource cruciale pour le pays le plus fermé d’Asie centrale.

……………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos abonné-e-s, envoyé tous les mercredis matins directement dans leur boîte mail.

Pour le recevoir, vous pouvez nous soutenir à partir de 6 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Déjà abonné-e ? Cet article sera entièrement accessible mercredi 23 juin.

Une question, une demande ? Notre email : redaction[at]novastan.org. 

Nos décryptages précédents :

L’ONU a-t-elle définitivement entériné la disparition de la mer d’Aral ?

L’Asie centrale peut-elle profiter de la compétition entre la Chine et les Etats-Unis ?

La présidentielle ouzbèke sera-t-elle vraiment libre ?

Notre photo de la semaine

Chimboulak Kazakhstan nuages voie lactée étoile Jupiter
A quelques centaines de mètres au-dessus de Chimboulak au Kazakhstan, par une nuit extrêmement claire, le contour de la voie lactée et les nuages de poussière sont visibles à l’œil nu. Mais il faut être rapide pour saisir ces instants car le ciel n’attend personne. Ici, nous pouvons voir la voie lactée au milieu de la vallée, à côté de l’étoile brillante qui est en fait Jupiter.

A quelques centaines de mètres au-dessus de Chimboulak  au Kazakhstan, par une nuit extrêmement claire, le contour de la voie lactée et les nuages de poussière sont visibles à l’œil nu. Plus d’infos par ici.

Novastan est le seul média européen spécialisé sur l’Asie centrale en français depuis 2011, en allemand (2013) et en anglais (2021). Nous sommes entièrement indépendants et associatifs. Pour accompagner notre professionnalisation, vous pouvez vous abonner à partir de 6 euros par mois ou 55 euros par an, ou faire un don défiscalisé à 66%. Merci pour votre soutien ! 

Pour toute question, envoyez-nous un email à redaction[at]novastan.org
.

…dans le reste de l’actu

Baïkonour restera russe jusqu’en 2050. Le 10 juin dernier, le sénat du Kazakhstan a voté la ratification de deux amendements concernant l’Accord de location de la Russie du cosmodrome de Baïkonour. Le site est loué à la Russie depuis 1994.

Retour sur la politique étrangère de l’Ouzbékistan en 2020. Le changement de pouvoir au Kirghizstan, l’évolution de la politique commerciale avec l’Union européenne et les relations avec la Russie, les États-Unis et la Turquie ont façonné la politique étrangère ouzbèke.

Les Etats-Unis publient un décret pour les soldats américains exposés aux radiations à la base de Karchi-Khanabad. Pendant la campagne antiterroriste menée par les États-Unis en 2001, des milliers de soldats étaient basés en Ouzbékistan. Depuis, 75 % d’entre eux ont souffert de cancers ou d’autres maladies.

…chez Novastan France

Vous voulez en savoir plus sur notre projet et comment nous voulons faire émerger l’Asie centrale ? Tout est expliqué par ici !

Envie de nous aider ? Novastan recherche des organisateur-trice-s d’évènements, des rédacteur-trice-s et des éditeur-trice-s. Tous les moyens de contribuer à notre projet sont expliqués par ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *