Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le Turkménistan voit-il le bout du tunnel pour son gaz ? Novastan | Le Turkménistan voit-il le bout du tunnel pour son gaz ?
Gaz Turkménistan Economie Chine Russie

Le Turkménistan voit-il le bout du tunnel pour son gaz ?

DECRYPTAGE. Pour la quatrième réserve mondiale de gaz, l’heure semble être à la vente tous azimuts. Devenu l’un des principaux fournisseurs de gaz de la Chine, le Turkménistan a annoncé avoir remboursé l’ensemble du prêt du gazoduc reliant les deux pays. Dans le même temps, un prix au mètre cube assez élevé a été annoncé pour l’achat du gaz turkmène par la Russie. 

Entre projets actuels et futurs, notamment d’une vente plus directe aux Européens, le gaz turkmène semble être promis à une grande croissance à l’avenir. Mais qu’en est-il vraiment ? Tentative de décryptage d’une ressource cruciale pour le pays le plus fermé d’Asie centrale.

C’est ce qui s’appelle un alignement des planètes pour le Turkménistan. Le 8 juin dernier, le Turkménistan a officiellement annoncé qu’il avait remboursé entièrement ses prêts portant sur le gazoduc vers la Chine. Cette affirmation, relayée dans l’agence de presse officielle TDH, permet ainsi à Achgabat d’avoir un poids en moins sur ses exportations, alors que l’or bleu reste l’unique richesse du pays à l’international. 

Le prêt, dû à la Chine, était composé de deux emprunts de 4 milliards de dollars (3,35 milliards d’euros) chacun, contractés . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec