Kobeïtouz Lac Kazakhstan Pollution Environnement Rose Tourisme Métaux lourd

[Newsletter] Kazakhstan : le lac de Kobeïtouz se révèle pollué aux métaux lourds

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 21 septembre 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Le lac rose de Kobeïtouz pollué aux métaux lourds. Prisé des touristes depuis son apparition en 2019, le lac kazakh a été sondé par les autorités. La pollution y est forte, même si pour l’heure son origine n’est pas définitivement établie.

EXCLUSIF : regardez un documentaire entre musique électronique et folklorique en Ouzbékistan. Jusqu’au 11 octobre, vous pouvez voir “Waiting for the Sea”, réalisé par George Itzhak. Bon film !

Du militaire à la coopération culturelle : comment la France a changé de cap au Tadjikistan. Yasmine Gouédard, ambassadrice de France au Tadjikistan depuis quatre ans, a quitté ses fonctions en septembre dernier. L’occasion pour Novastan de revenir avec elle sur les temps forts de son travail. 

Le décryptage de Novastan

Notre décryptage hebdomadaire reviendra en septembre. D’ici là, vous pouvez découvrir nos derniers articles ci-dessous :

Les pneumonies, moyens utiles pour atténuer officiellement l’épidémie de Covid-19?

Tachkent devient l’allié principal des États-Unis en Afghanistan

Avec la baisse des envois de fonds depuis l’étranger, une crise économique majeure attend l’Asie centrale 

Notre photo de la semaine

Mer d'Aral Kazakhstan Village Babouchka
Une babouchka revient de son enclos à chameaux, après sa collecte quotidienne de lait. Au Kazakhstan, de nombreux villages sont aujourd’hui éloignés de la mer d’Aral. Les familles de pêcheurs se sont reconvertis dans l’élevage de chameaux.

Une babouchka revient de son enclos à chameaux, après sa collecte quotidienne de lait. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

L’AFD subventionne l’hydroénergie ouzbèke. L’Agence française de développement va verser 55 millions d’euros à l’Ouzbékistan pour répondre à la demande croissante en électricité mais aussi à amorcer son ambitieuse transition vers les énergies renouvelables.  

…chez Novastan France

Novastan passe à l’abonnement le 30 septembre 2020. 70 % à 80 % de nos contenus deviendront payants, la seule façon de continuer à vous proposer une information de qualité et indépendante, de façon pérenne. Plus de détails sur notre logique par ici.

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs et des éditeurs. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *