Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Une alternative pour le Kirghizstan : les communistes s'organisent Novastan | Une alternative pour le Kirghizstan : les communistes s’organisent
Action Coup Poing Avenue Tchouï Staline

Une alternative pour le Kirghizstan : les communistes s’organisent

Peu après la prise de pouvoir de Sooronbaï Jeenbekov à la dernière élection présidentielle, « Nouvelle Voie », un nouveau mouvement, est apparu dans le paysage politique du Kirghizstan. Fondée en tant qu’organisation non-gouvernementale, l’association communiste milite pour l’avènement d’un Kirghizstan socialiste. Quels sont les enjeux de ce mouvement ? Pourquoi le communisme reste-t-il, pour certains Kirghiz, une idéologie politique encore convaincante ?

Novastan reprend et traduit un article initialement paru dans notre version allemande.

À Bichkek, l’été dernier, une action coup de poing révélait un nouveau mouvement politique. En pleine nuit, des activistes ont rebaptisé l’avenue Tchouï, axe principal du centre-ville. Le mot « Tchouï » a été ainsi remplacé : la route qui borde la Maison Blanche et la place Ala-Too s’appelle désormais « Avenue Staline ». L’affaire a agité les médias kirghiz et un groupe de jeunes adultes a revendiqué l’action. Ils se nomment les « Nouveaux Staliniens ».

Amantour Manapbaev, 22 ans, est l’un d’entre eux. Pour cette action, il a déjà subi plusieurs gardes à vue et interrogatoires. Mais les autorités . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec