Les Talibans proposent de sécuriser les projets de développement de l’Etat afghan

Les Talibans ont proposé le 29 novembre leur protection pour les projets de développement nationaux poussés par le gouvernement. Si cette nouvelle est accueillie avec scepticisme par les autorités, elle pourrait marquer le début d’une reconfiguration politique de l’Afghanistan qui aurait un impact direct sur le déblocage des projets TAPI et CASA-1000 qui concernent directement l’Asie centrale.

Après avoir été chassés du pouvoir par l'intervention de l'OTAN en 2001, les talibans sont entrés dans une phase d’insurrection contre le nouveau pouvoir qui dure jusqu’à aujourd’hui. Les 15 années de guerre subséquentes ont laissé le pays dans un état critique, avec une économie extrêmement fragile et des infrastructures ravagées. Le conflit a cependant pris un nouveau visage ces derniers années avec le retrait progressif de la coalition occidental qui a redessiné le rapport de force. Un nouvel équilibre politique et militaire entre Kaboul et les insurgés se met en place.

Lire aussi sur Novastan : Retrait otanien de l’Afghanistan, enjeux d’un grand et périlleux « déménagement » et Le retour de la . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec