jeunes presidentielles portrait

Les enfants de l’indépendance : Elvira ou la jeunesse activiste

Oratrice, coach, organisatrice de projet : à 26 ans, ce ne sont pas les cordes qui manquent à l'arc d'Elvira Kalmurzaeva. Ancienne porte-parole du Parlement de la jeunesse kirghize et actuellement directrice exécutive de la branche centrasiatique d'une association de débat, la jeune femme occupée revient sur son parcours en tant que femme, qu'activiste, que citoyenne. 

Ce portrait fait partie de la série « Les enfants de l’indépendance » réalisé avec la photojournaliste Valérie Baeriswyl.

Lorsque l'on s'adresse à Elvira, il est immédiatement possible de ressentir l'énergie positive de la jeunesse. Voilà plus de six ans que la jeune femme et s'investit dans différentes organisations d'éducation et d'empowerment pour la jeunesse. "Je travaille avec 10 personnes dans mon équipe et je les considère toutes comme des modèles. Quand je vois ces jeunes, je suis très optimiste quant au futur du pays". Elle espère recruter d'autres gens à l'avenir dans sa structure, des gens prêts à consacrer leur temps, leur énergie, leur dévouement à faire évoluer la société kirghize. Des gens qui ont étudié et vécu à l'étranger, qui sont revenus et qui ne restent pas indifférents au destin de . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec