Le réchauffement climatique pourrait déclencher des conflits en Asie centrale

En marge d'une conférence sur le changement climatique à Almaty, la Banque mondiale estime que les effets du réchauffement climatique risquent d'engendrer des conflits en Asie centrale.

Novastan reprend et traduit ici un article de Podrobno.uz

Les 24 et 25 janvier derniers, la Conférence centrasiatique sur le changement climatique, organisée par le CAREC (Centre environnemental régional pour l’Asie centrale), s’est tenue à Almaty, au Kazakhstan. Elle a rassemblé environ 200 représentants de gouvernements, d’ONG, de la communauté scientifique et d’autres organisations travaillant dans le secteur de l’environnement.

L'Asie centrale au cœur du changement climatique

Selon les estimations de la Banque mondiale, l’Asie centrale est la région la plus vulnérable aux changements climatiques dans le monde entier.

Lire aussi sur  Novastan : Le Tadjikistan, première victime du réchauffement climatique en Asie centrale

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec