Mig Mémorial de guerre à At-Bachi Kirghizstan

La Russie en Afghanistan : quelles conséquences pour l’Asie centrale ?

Alors que le conflit en Afghanistan s’envenime depuis 2015, la Russie surveille de très près la situation. Entre soutien aux Talibans et bombardements de certains groupes djihadistes, Moscou tente de contenir un danger à l’entrée de sa zone d’influence.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par le Central Asian Analytical Network.

L’Afghanistan est encore et toujours au cœur des préoccupations russes et internationales. Le conflit, débuté en 2001 par l’intervention américaine et interrompu brièvement entre 2014 et 2015, connaît un renouveau depuis cette date avec la présence de plusieurs groupes djihadistes et un renforcement de la puissance des Talibans.

Le 6 juin dernier, l’Université George Washington a organisé une rencontre entre le Programme d’Études de l’Asie centrale et le média Radio Free Europe (RFE/RL), consacrée à l’approche russe en Afghanistan, à ses relations avec les Talibans et à leurs conséquences pour l’Asie centrale. Steven Blank, conseiller aux Affaires étrangères aux États-Unis et Amin Mudanik, chef du service pakistanais à RFE/RL ont pris part à cette conf . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec