Cinema Kirghizstan Dessin Animé Cartoon URSS Mathématiques Education Asie Centrale

La Bataille des chiffres, premier dessin animé kirghiz

CINÉ CENTRASIATIQUE. La Bataille des chiffres, premier dessin animé kirghiz, est une parfaite illustration de l’optimisme technologique de l’URSS.

« Ciné centrasiatique » est une série d’articles collaboratifs rédigés par différents membres des associations de Novastan pour partager leurs meilleurs moments cinématographiques sur l’Asie centrale. Chaque article de cette série décrit un film produit ou tourné en Asie centrale, disponible en ligne.

Une petite fille et un petit garçon parcourent le paysage montagneux du Kirghizstan sur fond de chant d’enfant. Au premier regard, le court dessin animé La Bataille des chiffres (Sandardyn Tschatgy en kirghiz), sorti en 1978, ressemble à une version soviétique de Heidi. L’histoire prend un nouveau tournant lorsque les deux personnages arrivent aux portes du « peuple des nombres ». À l’intérieur, ils découvrent que les chiffres sont en conflit permanent les uns avec les autres.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Les deux enfants demandent alors aux chiffres de résoudre leurs différends de manière pacifique : par compétition d’haltérophilie par exemple. Puisqu’aucun chiffre ne peut soulever seul la masse, l’idée vient alors d’essayer en groupe. Le « 10 » obtient un premier succès, après quoi un plus grand nombre s’attaque à des tâches plus complexes. Une série de réalisations de plus en plus importantes les mènera jusqu’à la conquête de l’espace.

Un réalisateur de l’âge d’or de la production kirghize

Le réalisateur du film, Sagynbek Ichénov, avait déjà travaillé en 1963, peu après l’obtention de son diplôme de l’Institut supérieur cinématographique d’État, actuel Institut Guérassimov, sur le court-métrage Kosmonavttar Köchösünün (« Les chemins des cosmonautes »). Ce film pour enfants est consacré au succès de la première mission spatiale habitée, en 1961. Sagynbek Ichénov appartient à la génération 1960-70 de l’industrie cinématographique, période considérée comme l’âge d’or de la production de films au Kirghizstan.

Lire aussi sur Novastan : Bref aperçu du cinéma kirghiz

Avec La Bataille des chiffres, il devient aussi l’auteur du tout premier dessin animé kirghiz. Un an avant La Bataille des chiffres, l’auteur Tchinghiz Aïtmatov avait fondé un groupe artistique pour la production de dessins animés au Kirghizstan. Dans un article publié par Limon, magazine kirghiz en ligne dédié aux jeunes, l’écrivain décrit combien ces films ont eu, à l’époque, un rôle important dans l’éducation des enfants. Sagynbek Ichénov a poursuivi la réalisation de dessins animés, avec par exemple Olokon en 1979 et Eki bödschök (« Deux lapins ») en 1980.

Optimisme technologique

Si la morale “ensemble on est plus forts” apparaît clairement dans ce court-métrage, La Bataille des chiffres offre également une bonne illustration des idées soviétiques de l’époque. Dans le contexte de la compétition internationale pour l’exploration spatiale, la notion de progrès est prégnante. De plus, l’intérêt porté à l’harmonie et la résolution pacifique des conflits peut être interprété comme une référence à l’idée soviétique d’amitié entre les peuples.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

« Avez-vous compris maintenant ? », s’assurent les enfants auprès des chiffres, avant de clore leur rencontre par un défilé chanté. Enfin, il ne faut pas oublier que ce dessin animé cherchait aussi à développer l’intérêt des enfants pour les problèmes mathématiques.

Visionner “La Bataille des chiffres » en version originale sur Youtube :

Partagez vos films d’Asie centrale : Vous voulez réagir à cet article, ajouter quelque chose sur ce film (un lien avec ou sans sous-titres), ou partager avec Novastan et ses lecteurs un autre film centrasiatique ? Envoyez-nous votre critique du film (sur un format similaire à cet article) à info@novastan.org. Merci à toutes et à tous !

Florian Coppenrath
Rédacteur en chef de Novastan

Traduit de l’allemand par Flora Perez

Édité par Valentine Baldassari

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *