Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kirghizstan : face à une opposition divisée, le président envoie l’armée à Bichkek Novastan | Kirghizstan : face à une opposition divisée, le président envoie l’armée à Bichkek
Kirghizstan Révolution Armée Bichkek Politique Sooronbaï Jeenbekov

Kirghizstan : face à une opposition divisée, le président envoie l’armée à Bichkek

Après avoir laissé une opposition hétérogène improviser sans succès pendant trois jours, le président kirghiz Sooronbaï Jeenbekov est revenu sur les devants de la scène vendredi 9 octobre, visiblement déterminé à reprendre en main la situation. S’il a annoncé être ouvert à un possible départ une fois la situation politique normalisée, sa décision de déclarer l’état d’urgence dans la ville de Bichkek et d’y envoyer l’armée marque un tournant dans la crise politique que traverse le pays.

Le président kirghiz passe à l’action. Cinq jours après la crise politique engendrée par les résultats contestés des élections législatives du 4 octobre au Kirghizstan, Sooronbaï Jeenbekov a déclaré dans un communiqué être prêt à envisager une démission après la désignation d’un nouveau gouvernement par le parlement conformément à la Constitution. Dans la foulée, le chef d’État a approuvé la démission du Premier ministre, Koubatbek Boronov, et signé la dissolution du gouvernement.  . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec