Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

« 1000 soms pour une voix » : comment les électeurs kirghiz subissent des pressions à l’approche de la présidentielle
Achats Votes Monnaie Asie

« 1000 soms pour une voix » : comment les électeurs kirghiz subissent des pressions à l’approche de la présidentielle

Alors que les Kirghiz élisent leur nouveau président le dimanche 15 octobre dans une élection au suspens inédit dans l’histoire du pays, l’achat de vote et l’utilisation de ressources administratives comme moyen de pression semblent être restés des pratiques courantes.

Dans les taxis, dans la rue, comme dans les maisons, l’élection présidentielle du 15 octobre au Kirghizstan est sur toutes les lèvres. Près de trois millions de citoyens kirghiz enregistrés pourront aller voter dimanche pour choisir leur futur . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Share With:

Contributing to Novastan since 2017. American University of Central Asia. Collegium Civitas.

anastasiia.shevts@icloud.com