Kazakhstan, Nur-Sultan, Ueli Maurer, Kassym-Jomart Tokaïev

Le président suisse en visite officielle au Kazakhstan

Le président suisse Ueli Maurer s’est rendu le 22 novembre dernier au Kazakhstan pour une visite d’État d’une journée. Il a rencontré le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev, son prédécesseur Noursoultan Nazarbaïev et le Premier ministre Askar Mamine.

Novastan reprend et traduit ici un article publié le 23 novembre 2019 par notre version allemande. Vous pouvez cliquer sur le drapeau allemand en haut de cet article pour y accéder.

Le chef d’État suisse, Ueli Maurer, est arrivé le 22 novembre dernier à Nur-Sultan, capitale du Kazakhstan, pour plusieurs entretiens visant à approfondir les relations bilatérales et la coopération internationale. Le président Maurer était également accompagné d’une délégation d’entreprises.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Le matin, le chef d’Etat suisse a été accueilli avec les honneurs dans le palais présidentiel de Kassym-Jomart Tokaïev. Les deux présidents se sont ensuite retirés pour un entretien en comité restreint. Le dirigeant kazakh a souligné l’importance des relations bilatérales entre le pays centrasiatique et la Suisse. « Je suis convaincu que votre visite constitue une étape importante dans le développement de la coopération entre nos États. Cette coopération se renforce et nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour maintenir la dynamique de nos relations politique et économique, mutuellement bénéfiques », a déclaré Kassym-Jomart Tokaïev.

Ueli Maurer a, quant à lui, souligné le rôle du Kazakhstan comme puissance économique régionale. « Le Kazakhstan est pour nous un pont entre l’Asie et l’Europe sur différents plans, aussi bien politique qu’économique. Votre pays jouera un rôle croissant dans le monde et dans la communauté internationale. Nous sommes très heureux d’avoir un partenaire tel que le Kazakhstan, avec lequel nous pouvons discuter sincèrement et ouvertement des relations entre l’Asie et l’Europe et apporter une contribution commune à la compréhension mutuelle », a affirmé le chef d’État suisse.

L’économie au premier plan

L’intensité des relations économiques entre les deux pays explique notamment pourquoi Kassym-Jomart Tokaïev a fait de la Suisse l’un des partenaires les plus importants du continent européen. « Nous avons une tradition de bonne coopération dans tous les domaines et en particulier économique. La Suisse est l’un des principaux partenaires commerciaux et investisseurs de l’économie du Kazakhstan », a affirmé le président kazakh.

Plus de 40 entreprises suisses sont déjà actives au Kazakhstan. Berne est le troisième investisseur du pays le plus étendu d’Asie centrale. Selon le gouvernement kazakh, le commerce entre les deux pays était de 3,1 milliards de dollars en 2018. Entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019, les échanges ont augmenté de 40 %. Depuis 2005, la Suisse a investi plus de 24 milliards de dollars dans l’économie du Kazakhstan. Les entreprises suisses sont présentes entre autres dans des secteurs tels que l’agriculture, les transports, la finance, l’exploitation minière, l’industrie manufacturière, le commerce de gros et de détail.

Lire aussi sur Novastan : La Suisse, principal client de l’Ouzbékistan au niveau mondial

Par conséquent, les entretiens avec le Premier ministre Askar Mamine et Noursoultan Nazarbaïev – premier président du Kazakhstan, qui a démissionné en mars dernier – ont également porté sur des questions économiques. Avec Askar Mamine, le président suisse a évoqué les perspectives de coopération dans de nombreux domaines – le commerce, l’économie, les investissements, les transports, l’agriculture, les communications, le tourisme, la santé, l’éducation et la gestion hydraulique.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Noursoultan Nazarbaïev a, quant à lui, souligné l’importance de ces relations économiques. « Je me réjouis de votre visite au Kazakhstan. J’ai visité votre pays plusieurs fois. La Suisse est l’un des principaux partenaires commerciaux du Kazakhstan. Votre pays nous a toujours soutenus. Le Kazakhstan doit poursuivre la coopération établie. Nous avons de nombreux projets qui pourraient intéresser les entreprises suisses », a déclaré l’ancien dirigeant kazakh, selon le média kazakh Tengrinews.

Une nouvelle liaison directe prévue

Selon un communiqué de presse du département fédéral des finances suisse, l’initiative « One Belt, One Road », aussi appelée Nouvelles routes de la Soie, véritable pont entre l’Asie et l’Europe, a été l’un des sujets de discussion abordés. Au printemps dernier, une lettre d’intention a été signée à Pékin par la Suisse et la Chine, afin de faciliter la coopération entre ces deux États et les pays tiers.

Lire aussi sur Novastan : Nouvelles Routes de la Soie : où en est-on ? Novastan a reçu Samuel Carcanague

Dans ce contexte, Ueli Maurer a souligné l’importante situation géostratégique du Kazakhstan et son rôle de plateforme centrale entre l’Europe et l’Asie et a ainsi proposé d’établir une connexion directe entre la capitale du Kazakhstan et le centre économique suisse. « Nous devons établir une liaison aérienne directe entre Zurich et Nur-Sultan, car cela encouragera le rapprochement et la connaissance mutuelle des gens. Et c’est l’idée de base de notre coopération », a déclaré le président suisse.

Robin Roth
Rédacteur en chef de Novastan

Traduit de l’allemand par Manon Mazuir

Édité par Agathe Cherki

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *