Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Rungis s'exporte en Ouzbékistan Novastan | Rungis s’exporte en Ouzbékistan
Ouzbékistan France Accord Rungis Semmaris Agro-alimentaire

Rungis s’exporte en Ouzbékistan

Le marché de Rungis va créer et gérer huit centres agricoles en Ouzbékistan. L'entreprise française va notamment aider l'Ouzbékistan à structurer son marché de gros alimentaire.

En ces temps de Covid, c'est un accord rare. Après plus de deux années de négociations, un accord pour cinq ans entre le marché international de Rungis-Semmaris et le gouvernement ouzbek a été signé le 9 décembre dernier. La signature a été relayée sur Twitter par le ministre français chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, Franck Riester.

https://twitter.com/franckriester/status/1336720080550367233?

Le 11 décembre dernier, le ministère de l'Agriculture ouzbek a décrit plus en détail l'accord dans un communiqué. Concrètement, Rungis va créer puis gérer huit centres agricoles répartis dans huit des douze régions ouzbèkes. Selon le ministre de l'Agriculture ouzbek Jamchid Khojaïev, la surface totale de ces centres sera de 200 hectares, avec notamment le plus grand, entre 70 et 100 hectares, situé dans la région de la capitale, Tachkent. 3 millions de tonnes de produits alimentaires devraient pouvoir être gérés dans les huit centres.

10 000 . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec