Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Les Nouvelles routes de la Soie pourraient endommager les montagnes d'Asie centrale Novastan | Les Nouvelles routes de la Soie pourraient endommager les montagnes d’Asie centrale
nouvelles routes de la soie belt and road environnement

Les Nouvelles routes de la Soie pourraient endommager les montagnes d’Asie centrale

Les Nouvelles routes de la Soie présentent des risques pour les écosystèmes des régions montagneuses d’Asie centrale, affirme le géologue Roy C. Sidle. Le chercheur s’est intéressé aux effets négatifs que les projets d’investissements chinois dans les infrastructures routières peuvent avoir sur l’environnement et les populations des montagnes.

C'est l'un des côtés sombres de la Belt and Road Initiative (BRI), aussi appelée Nouvelles routes de la Soie. Ce programme d’investissements chinois lancé en 2013 a pour but de relier la Chine à l'Europe par le train et la route, ou encore la Chine à l'Afrique par bateau. Outre l'expansion économique et les avantages commerciaux associés au système d'infrastructure complexe que peut apporter la BRI, le projet est également susceptible de générer des impacts environnementaux et socio-économiques directs et indirects négatifs.

Sur le tracé ferroviaire et routier, l'Asie centrale est la première région concernée depuis la Chine. Dans son texte d’opinion « Dark Clouds over the Silk Road: Challenges Facing Mountain Environments in Central Asia », publié en novembre 2020, Roy C. Sidle, directeur de Institut d'études des populations de montagne de l’Université d’Asie . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec