Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Un an après, les poids lourds tadjiks ne peuvent toujours pas circuler au Turkménistan Novastan | Un an après, les poids lourds tadjiks ne peuvent toujours pas circuler au Turkménistan
Turkménistan Tadjikistan routes Camion Transport Marchandises Blocage

Un an après, les poids lourds tadjiks ne peuvent toujours pas circuler au Turkménistan

En février 2019, le Turkménistan avait interdit aux camions tadjiks de circuler sur son territoire, y compris pour délivrer des marchandises aux pays voisins au Moyen-Orient. Un an après, cette interdiction perdure et le Tadjikistan a recours à des voies alternatives pour le transit de ses marchandises. Tandis que les autorités turkmènes ont invoqué des raisons de sécurité, le Tadjikistan s'est voulu rassurant concernant les relations entre les deux pays.

Les camions de transport de marchandises tadjiks sont, depuis un an, bloqués à la frontière turkmène avec l'interdiction de franchir le pays pour effectuer leurs livraisons. Il en va de même de l'autre côté du pays pour les camions cherchant à traverser le Turkménistan à destination du Tadjikistan. En conséquence, les camions tadjiks ont recours à des voies alternatives pour contourner le Turkménistan, à destination de ces partenaires commerciaux moyen-orientaux, principalement turcs et iraniens. Cependant, le gouvernement tadjik prédit une issue rapide au blocage.

Depuis février 2019, l’embargo a été mis en place. Évoquant un motif de sécurité, sans apporter plus de précisions, le gouvernement turkmène a de nouveau interdit le passage des camions tadjiks sur son territoire, comme le décrivait en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec