Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Avec la construction de Rogun, le Tadjikistan connait des coupures d'électricité Novastan | Avec la construction de Rogun, le Tadjikistan connait des coupures d’électricité
Réservoir eau Nurek Tadjikistan

Avec la construction de Rogun, le Tadjikistan connait des coupures d’électricité

La construction du barrage de Rogoun affecte déjà l’approvisionnement en eau en aval de la rivière Vakhsh. Des coupures d’électricité à la population sont effectuées pour économiser l’eau pour l’hiver, alors que le barrage de Nurek, principal producteur d’électricité du pays avant la mise en service de Rogoun, ne fonctionne pas à plein régime à cause du manque d’eau.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média tadjik, Asia-Plus.

Les habitants de la région tadjike de Kulyab se plaignent : depuis le 19 septembre, on leur coupe l’électricité. Dans les districts de Farhor, Hamadoni et Vose, l’électricité est fournie de 5 à 8 heures du matin et le soir de 17 à 24 heures. Face à ces contestations, les spécialistes de la compagnie nationale d’électricité, Barki Tojik, affirment qu’il ne s’agit pas de coupures d’électricité volontaires, mais seulement de la prévention pour la préparation de l’hiver.

Cependant, les spécialistes de l'exploitation sur le terrain disent que l'eau de Nurek est délibérément conservée : il y a un très faible débit d'eau, car l'eau de la rivière Vakhsh va remplir le réservoir du barrage de Rogoun . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec