Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Corruption : l’Asie centrale peine à remonter dans le classement mondial - Novastan Français Novastan | Corruption : l’Asie centrale peine à remonter dans le classement mondial
Corruption Asie centrale Transparency International

Corruption : l’Asie centrale peine à remonter dans le classement mondial

L’ONG Transparency International a publié son indice de la perception de la corruption pour l’année 2020. Si le Kazakhstan affiche l’un de ses meilleurs classements, les autres pays d’Asie centrale peinent à améliorer leur situation.

En matière de corruption, l’Asie centrale reste mal classée. Selon la version 2020 de l’indice de perception de la corruption (IPC), publié chaque année par l’ONG Transparency International, les pays de la région restent les mauvais élèves. Publié le 28 janvier dernier, il les classe, du Kazakhstan à la 94ème place sur 180, jusqu’au Turkménistan, en 165ème position. En dépit des places gagnées par le Kazakhstan (+19), le Tadjikistan (+4) et le Kirghizstan (+2) comparativement à 2019, les pays d’Asie centrale demeurent les mauvais élèves du classement. L’étude montre comment la crise sanitaire a mis en évidence l’ampleur de la corruption dans la région.

Conçu en 1995, l’IPC constitue à ce jour l’indice de référence en matière de qualification de la corruption à l’échelle mondiale. L’IPC classe les pays en fonction . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec