Noukous sel Ouzbékistan Tempête Environnement mer d'Aral

Tempête de sel en Ouzbékistan : la tragédie de la mer d’Aral en action

Le 27 mai dernier, les régions du Karakalpakistan, du Khorezm de Boukhara et de Navoï, toutes situées dans l’ouest de l’Ouzbékistan, ont été recouvertes de sel par une tempête née au dessus de ce qui était la mer d’Aral.

D'ordinaire, les images qui illustrent la disparition de la mer d’Aral montrent surtout des bateaux rouillés sur une mer de sable. Le 26 et 27 mai dernier, ce sont des images autrement plus dramatiques de ce désastre qui sont apparues sur les réseaux sociaux ouzbeks : celles d’une tempête de sel recouvrant de blanc les régions bordant ce qu’il reste de la mer d’Aral. Le 28 mai au matin, la capitale turkmène, Achgabat a également été touchée par la même tempête et recouverte de sel blanc comme le rapporte RIA Novosti.

Pas de commentaires officiels sur la tempête

De nombreux posts sur des groupes Facebook de la région du Khorezm et du en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec