Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Ouzbékistan : une ouverture, mais avec certaines « lignes rouges » Novastan | Ouzbékistan : une ouverture, mais avec certaines « lignes rouges »
Chavkat Mirzioïev Réunion Ouzbékistan Ouverture

Ouzbékistan : une ouverture, mais avec certaines « lignes rouges »

Selon le politologue Rafael Sattarov, l’ouverture actuelle de l’Ouzbékistan ne cache pas un président au passé autoritaire et sans réelle idéologie.

Novastan reprend et traduit ici une interview parue sur CABAR.asia.

Dans cette interview de CABAR.asia, Rafael Sattarov, politologue indépendant ouzbek, revient sur l’évolution de la politique intérieure et extérieure de l’Ouzbékistan. Pour le chercheur, le président ouzbek Chavkat Mirzioïev, en poste depuis décembre 2016 et acteur d’une ouverture du pays, n’est pas un révolutionnaire.

« Il reste un dirigeant autoritaire classique mais il semblerait que sa vision du monde soit colorée d’une teinte de modèle de modernisation autoritaire s’inspirant de plusieurs pays d’Asie orientale ou d’Asie du Sud-est », estime Rafael Sattarov.

CABAR.asia : Les problèmes de politique monétaire . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec