L’Ouzbékistan s’est ouvert à l’Amérique

Le président de l’Ouzbékistan, Chavkat Mirzioïev, depuis sa visite historique à Washington du 15 au 18 mai 2018 s’applique à construire une alliance stratégique avec les États-Unis après de nombreuses années de froid.

Novastan reprend et traduit un article originellement publié par le média russe en ligne, Kommersant.ru.

Le président de l'Ouzbékistan, Chavkat Mirzioïev s’est rendu pour sa première visite officielle à Washington du 15 au 18 mai. Une visite dont le point culminant a été sa rencontre avec Donald Trump à la Maison Blanche. Tachkent est de retour sur la liste des partenaires prioritaires des États-Unis en Asie centrale et cela survient au moment du rapprochement de Washington avec un autre joueur clé de l’espace postsoviétique et de la région : le Kazakhstan.

Les Etats-Unis constituent un axe Astana-Tachkent dans la région

Avant la visite du dirigeant ouzbek aux États-Unis, le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, a autorisé les États-Unis à utiliser ses ports sur la mer Caspienne . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec